AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 halloween

Aller en bas 
AuteurMessage
Jocelyne Jones
Plancton
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 26
Localisation : dans les couloirs du sous-sols ^^

Personnage
Age: 10 ans et demi ( 28 Novembre)
Patronus: chien
Matière(s) Préférée(s): métamorphose, DCFM, potion, Astronomie

MessageSujet: halloween    Dim 8 Mar - 11:56





Deux mois s'était écoulé depuis leur arrivé à Poudlard. Ce jour-la les élèves s'étaient réveillés avec une délicieuse odeur de citrouille, et il régnait à Poudlard une ambiance toute particulière. Ce jour-la n'était pas comme les autres, il s'agissait d'Halloween! Même si les élèves s'étaient rendues aux cours, ceux-ci avaient été légèrement différent, plus décontracté, du moins pour quelques matières, autrement dit, pas pour ceux qui avaient potion, bien sur que non. On ne se détendait pas avec le maitre des potions. Et heureusement pas de potion ce jour la pour elle! Elle en était ravie! D'autres avaient la chance de pouvoir avoir cours de sortilège avec Flitwick, car le petit professeur apprenait à ses élèves à faire voler des objets. Un sortilège des plus utiles lorsqu'on avait la flemmardise de se lever pour aller chercher quelque chose, il suffisait de faire venir l'objet à soit. Seulement Jocelyne n'avait pas eu sortilège mais un double cours de métamorphose -qui avait eu la chance de l'extirper de cette exitation qui l'enflammait en étant si intéressant qu'elle ne dit pas un mot-, et un double cours de vol en après-midi -qui au contraire renouvella son exitation et ou elle ne put s'empécher de déblatérer tout un tas de choses sur Halloween, les citrouilles, les chocogrnouilles, les dragées de Bertie crochue et tout un tas d'autres trucs... Mais peu importait, ce qui intéressait Jocelyne, c'était le repas du soir dans la grande salle, qui serait sans doute décoré pour l'occasion. Quel sorcier n'aimait pas Halloween? Jocelyne se souvint de toutes les sucreries qu'elle dégusatait lors de cette fête, surcreries aquises de multiples et diverses façons. Ainsi donc, afin d'éviter tout problème elle ne parla pas -ou peu...- A la fin des cours elle s'était forcée a faire le plus de devoirs possible pour éviter de penser au diner ce qui l'avait rendu calme, très calme et avait donné la paix à quelques oreilles même si parfois elle se sentait obligé de dire quelque chose afin que la pièce ne soit pas vide de bruit. Alors qu'elle venait de finir son devoir de métamorphose pour le lundi, elle regarda ce qu'elle avait à faire pour les autres cours et ne fut par surprise de voir la tonne de devoir qu'elle avait en potion. Elle avait légèrement pris du retard, sachant que de toute manière si elle avait un problème quelquonque elle pourrait s'aider de Maddie. Elle maudit un instant Rogue de leur donner autant devoir puis s'y attaqua. Les heures tournèrent assez vite et quand elle eut terminée il était l'heure d'aller à la grande salle. Elle ne se fit pas prier.

Quand elle arriva dans la grande salle ce soir la, ses espérances sur la décoration ne furent pas déçu. Des milliers de chauves-souris voletaient dans la salle et fondaient sur les tables en de gros nuages noirs qui faisaient vaciller les flammes des chandelles à l'intèrieur des citrouille évidées. Ah les citrouilles... combien en avait-elle vidé avec Dali? Un nombre incalculable. Voir tout ça l'exita au plus au point mais elle gardit son calme pour aller s'asseoir à la table des serpentard, accompagnée bien entendue de ces deux supers amies qu'elle ne lachait plus. Une fois assise, elle remarqua que les plats d'or étaient encore vide. Il fallait donc encore attendre un peu avant de se régaler de mets divins. Il n'y avait pas tous les élèves... Seulement Jocelyne n'aimait pas attendre, et c'est pourquoi, ce fut le plus naturellement du monde qu'elle se tourna vers ses camarades Killia et Shade. Elle ouvrit la bouche puis stoppa. Elle se leva et fit de grands geste de la main.

"- MADDIE, VIENS ICI!! =D"

Jocelyne s'attendait à de la résistance de la part de sa cousine et elle était prete a aller la chercher et à la ramener là où elles étaient, mais contre toute attente, Maddie soupira et s'installa à côté de Jocelyne.

"- =D Oh, tu es venue toute seule...

- Disons que j'avais le pressentiment que quoi que je fasse, j'aurais fini ici donc... autant ne pas gaspiller mon énergie inutilement."

Maddie savait que sa cousine était particulièrement joyeuse à l'idée d'Halloween et que du coup ces méthodes d'obliger les gens a faire ce qu'elle voulait étaient beaucoup plus efficaces. Halloween... quelques souvenirs d'enfance avec Jocelyne lui revint à l'esprit et elle esquissa un minuscule sourire. Jocelyne se tourna vers Killia et Shade et leur lança un sourire qui montrait a quel point elle était exitée et enfantine. C'était à peine si elle ne gigotait pas sur place... ah si, ses jambes se balançaient sous la table et manquait de toucher la table et les jambes des autres serpentards à chaque fois. Jocelyne souria à sa cousine.

"- T'aller pas passer Halloween dans ton coin toute seule quand même!"

°Ca aurait été tellement mieux...°

"- Faut vraiment que tu te socialise un peu! Prend un peu exemple sur moi! u_u Bon c'est peut-être pas dit que tu te trouve des amies aussi sympa et cool que les miennes mais.... Tiens mais au fait..."

Jocelyne se tourna brusquement vers Killia.

"- Tu m'as dit que tu étais dans un orphelinat sorcier-moldu, non? Est-ce que tu fêtais halloween la-bas Killia? Les moldus fêtent halloween aussi?"

°Pas que ca m'interesse réellement mais... ils manqueraient quelque chose!°

Puis elle se tourna vers Shade.

"- Et toi, ils te laissaient fêter halloween quand même pas vrai?" 

Et si elles n'avaient jamais connues ça?! Quel catastrophe! Jocelyne avait du mal à imaginer ça! Dire qu'elle n'avait pas arrêter d'en parler de la journée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killia Ewan
Krill
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 26
Localisation : A son cours préféré

Personnage
Age: 11 ans (21 Juin)
Patronus: Chauve-souris
Matière(s) Préférée(s): DCFM

MessageSujet: Re: halloween    Jeu 23 Juil - 19:50

L'automne et ses couleurs chaudes s'étaient installés à Poudlard. Cela faisait deux mois que les jeunes sorciers avaient commencé les cours. Deux mois que les premières années avaient foulé les pierres froides qui pavent le hall d'entrée de l'école. Deux mois que la magie et l'âme du vieux château animaient les cœurs et ravissaient les esprits. Deux mois que... Killia se coltinait Jocelyne et Wolf ! Mais qu'est-ce qui lui avait prit de parler à Jocelyne ce jour là ? Il y avait tout un tas de jeunes Serpentardes... Pourquoi celle qui ne savait pas s'arrêter de parler ? Certes, Jocelyne lui était utile en potions pour ne pas qu'elle passe pour la pire des novices face au merveilleux professeur Rogue. Mais le reste du temps, ce n'était pas une sinécure ! Sa seule consolation était de voir le désespoir profond et partagé dans les yeux de Wolf. Cette dernière restait aussi mystérieuse et hermétique à tout contact qu'au premier jour. Mais Killia ne se laissait pas découragée pour autant. Seuls deux mois s'étaient écoulés, il lui restait presque sept ans pour percer ses secrets...
Son investigation secrète allait être interrompue par une occasion toute particulière : Halloween. En cette journée du 31 Octobre, les élèves étaient étonnamment détendus. Les cours semblèrent passer plus vite et même les professeurs faisaient preuve d'un laxisme bienvenu et fort agréable. Si Killia avait peu suivit le double cours de métamorphose, elle ne se sentait pas peu fière d'avoir réussit à s’équilibrer et à prendre ses aises sur son balais. Le vol étant une discipline pour laquelle elle n'avait pas un talent inné. Les bonnes habitudes ne changeant pas, elle dû sourire niaisement à toutes les anecdotes et digressions de Jocelyne sur Halloween. Plus que d'habitude, Killia sentait monter la migraine et les crampes aux zygomatiques tant elle avait feint l'amie bienveillante.
Ce n'est que le soir, quand le diner spécial Halloween ouvrit enfin ses portes, que Killia se laissa emporter malgré elle dans l’euphorie et la joie de la fête. La grande salle était méconnaissable. L'odeur qui y flottait était sucrée et la décoration laissa Killia bouche-bée. Des citrouilles volaient au-dessus des tables là où précédemment se tenaient les éternelles bougies magiques. Des chauve-souris fendaient l'air et animaient le ciel enchanté. Seules les tables, bien que très bien décorées, déçurent Killia. Tout simplement par ce qu'elles étaient encore vides de victuailles. La patience de Killia arrivait presque à son épuisement tandis qu'elle suivait Jocelyne et Shade jusqu'à table. Elle venait de s'assoir quand Jocelyne se leva d'un bon et cria :

"- MADDIE, VIENS ICI!! =D" 

Killia haussa un sourcil circonspect en voyant la cousine de Jocelyne s'assoir près d'elles sans broncher. Si Wolf était un mystère, Maddison Jones était pire, et Killia n'avait eu aucun contact avec elle depuis leur repas entre Serpentards le premier jour. Il faut dire que pour communiquer avec Jones bis, il fallait se lever tôt !  

°Jocelyne a beau être ce qu'elle est, je crois que je ne me suis pas trompée de Jones ce jour là... Ça aurait été plus compliqué avec celle là...°

Killia essayait d'imaginer ce que ça aurait pu donner avec Maddie tandis que Jocelyne parlait avec sa cousine.


"- =D Oh, tu es venue toute seule...

- Disons que j'avais le pressentiment que quoi que je fasse, j'aurais fini ici donc... autant ne pas gaspiller mon énergie inutilement."

°Hum... On voit qu'elle a plus l'habitude que moi en matière de Jocelyne. Quelle chance elle a de pouvoir économiser son énergie...°


"- T'allais pas passer Halloween dans ton coin toute seule quand même!"

Killia essaya d'imaginer ce bonheur... Rien qu'un petit instant... Avant que Jocelyne ne reprenne :

"- Faut vraiment que tu te socialises un peu ! Prend un peu exemple sur moi! u_u Bon c'est peut-être pas dit que tu te trouves des amies aussi sympas et cools que les miennes mais.... Tiens mais au fait..."

Sympas et cools ? Alors soit Killia était meilleure hypocrite qu'elle le pensait, soit Jocelyne avait un sérieux besoin de lunettes. Killia avait beau jouer la comédie pour lui plaire, Shade n'était pas un modèle de sympathie et de coolitude. Elle était aussi sympa et cool qu'un gobelin de Gringotts. Jocelyne se tourna brusquement vers Killia. 

"- Tu m'as dit que tu étais dans un orphelinat sorcier-moldu, non? Est-ce que tu fêtais halloween là-bas Killia? Les moldus fêtent halloween aussi?"

Killia s’apprêtait à répondre quand Jocelyne se tourna vers Shade.

°C'est pas grave... TT°


"- Et toi, ils te laissaient fêter halloween quand même pas vrai?"

Étant la première à avoir été interrogée, Killia voulu répondre avant Wolf. En cherchant sa réponse, elle repensa à son tout premier Halloween. Il remontait à deux ans, lorsqu'elle l'avait fêté pour la première fois avec les enfants de l’orphelinat. Aucun de ses neufs ans passés avec son père, elle n'avait fêté Halloween. Comme s'ils avaient le temps de fêter quoi que se soit, outre l'anniversaire de Killia. Et encore, ce n'était pas vraiment une fête. Plus, un quart d'heure de joie... Le premier Halloween de Killia fut donc sa première vraie fête. Même si elle ne comprenait pas l'utilité de cette journée ou le but de toute cette mise en scène, elle avait néanmoins apprécié la légèreté et la joie qu'elle lui procurait. Surtout qu'à son orphelinat sorcier-moldu, ceux comme elles qui avaient le don de la magie, bénéficiaient d'une fête supplémentaire après la moldue mais traditionnelle "tournée de bonbons". Sentant que Jocelyne attendait sa réponse, elle ne pu s’empêcher de lui expliquer :      


"-Oui j'ai déjà fêté Halloween. A l'orphelinat sorcier-moldu la fête se déroulait en deux parties. Les deux gérants étant des sorciers, ils nous réservaient toujours quelque chose de particulier pour nous. D'abord, nous fêtions Halloween comme des moldus. On se déguisaient puis, allez savoir pourquoi, nous défilions dans les rues et nous toquions aux portes. Quand on nous ouvrait, on demandait des bonbons sinon, les pauvres petits moldu leur lançaient un sort,dit-elle en faisant des guillemets avec ses doigts.

Cette partie horripilait Killia. Les moldus aimaient singer les sorciers sans se douter que certains étaient parmi eux. Mais la meilleure partie arrivait ensuite.

"-Autant te dire que ce je n'appréciait pas vraiment cette partie de la soirée. Ensuite, nous avions un repas spécial où nous partagions les bonbons subtilement volés... Puis, les McCoys, les gérants de l'orphelinat, nous demandaient à tous d'aller se coucher. Seulement, après avoir fait boire une potion de sommeil inoffensive aux enfants moldus, nous nous relevions pour profiter d'une fête supplémentaire. Et là, nous avions le droit à une salle décorée par la magie. Nous pouvions manger des sucreries de sorciers, échanger des cartes de chocogrenouilles et s'amuser comme le font les sorciers. Pour finir, Mr McCoy nous faisait une démonstration de quelques sorts simples qui mettaient l'ambiance."

°Cette partie là, j'ai jamais pu la vivre avec Timothy... Ça lui aurait plu...°

Elle n'avait pas repensé à son ami depuis longtemps et l'évocation des ses souvenirs fit remonter de la mélancolie. Elle se reprit aussitôt. Ce n'était pas cette Killia qu'elle voulait montrer.


"-Voilà comment on fêtait Halloween à l'orphelinat. C'était simple, mais ça nous suffisait..." 

Pour une fois, Killia n'avait pas eu à mentir (pas réellement) sur un sujet personnel. Elle se garda bien de préciser qu'elle n'avait fêté Halloween que deux fois dans sa vie. Elle se tourna ensuite vers Shade. Cette dernière aussi avait été questionnée par Jocelyne. Elle attendait sa réponse à présent. Une occasion en or d'en apprendre un peu plus sur sa camarade de torture Jocelyniènne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Wolf
Loup de mer
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 04/05/2009
Localisation : A la bibliothèque...

Personnage
Age: (11ans) 21 Mai
Patronus: Loup
Matière(s) Préférée(s): DCFM/Potion

MessageSujet: Re: halloween    Sam 1 Aoû - 11:51

Il n'y avait pas grand-chose à retenir des deux mois passés. Ce n'avait été qu'une suite de bavardages intempestifs. Et de cours plus ou moins intéressants dans lesquels elle tâchait de s'absorber entièrement pour profiter d'autres voix que celle de Jocelyne. Sa préférée restait la voix de Rogue bien entendu, qu'elle regrettait amèrement de ne pas avoir également en cours de DCFM. Peut-être auraient-ils pu enfin agiter leurs baguettes au lieu d'ingérer un manuel de défense ennuyeuse.
Sans compter qu'il était difficile d'ignorer une Jocelyne flairant la piste – aillée, la piste – du secret de Quirell. Elle ne l'admettrait sûrement jamais, mais lorsqu'elle sombrait dans l'ennui, Shade se surprenait également à le toiser d'un drôle d'air. Moins la faute au bourrage de crâne jocelynien qu'à l'expression de Rogue le jour où il les avait surpris parlant de Quirell dans les couloirs.

Et puis était arrivée Halloween. L'excitation ambiante, les décorations, les petits cris de souris et les mini-explosions de cadeaux piégés. Passablement distrayant.
Le repas promettait d'être somptueux et… bruyant. Car aucun plat susceptible d'occuper la bouche de Jocelyne n'était encore apparu.

Ce qui devait arriver, arriva : Jocelyne parla. Parla, et parla encore. Kidnappa sa cousine – peu encline à réchauffer l'ambiance :

- MADDIE, VIENS ICI!! =D

- Disons que j'avais le pressentiment que quoi que je fasse, j'aurais fini ici donc... autant ne pas gaspiller mon énergie inutilement.

Un point pour l'autre Jones. Shade aussi nourrissait ce pressentiment depuis un moment…
Impression confirmée par Jocelyne encensant la coolitude de ses amies. Il lui fallut quand même deux bonnes secondes pour réaliser, vraiment réaliser, qu'elle parlait d'elle. Et de Killia. Pour Shade, Killia était la personne qui la dispensait régulièrement de devoir réagir aux monologues de Jocelyne. Elle était les "oh !" et les "ah !" bien placés, ainsi que les rires forcés et les réponses quasi minaudantes qui lui épargnaient d'ouvrir la bouche pour déverser quelques sarcasmes bien sentis. Sarcasmes qui seraient automatiquement détournés en improbables compliments.

Puis Jocelyne fit pire que parler : elle posa des questions :

- Tu m'as dit que tu étais dans un orphelinat sorcier-moldu, non? Est-ce que tu fêtais Halloween là-bas Killia? Les moldus fêtent Halloween aussi?

Killia ne fut pas assez réactive, Jocelyne canardait déjà Shade.

Et toi, ils te laissaient fêter Halloween quand même pas vrai?

Shade ne put s'empêcher de penser à une réponse qui aurait plut à Jocelyne.

* Mais oui bien sûr! B&B fermaient boutique toute la journée pour nous aider à décorer et le soir nous partagions une immense quiche à la citrouille autour d'un chocolat chaud en chantant à tue-tête. Quelle grosse marrade, alors… TT*

Par chance, Killia parut empressée de répondre, évitant de commencer la fête par de l'ironie suintante. Pour ça, il n'avait pas fallu deux mois à Shade pour comprendre que la blonde du groupe veillait consciencieusement à rester dans les bonnes grâces de Jocelyne.
Mais pourquoi diantre faire tant d'efforts ?! Shade ne se donnait pas cette peine, elle, et ne baissait pourtant jamais dans l'estime de la petite serpentarde. À son grand regret…

*À force de lui lécher les pieds, ça finira par polluer son haleine ><" *

OK, Shade était peut-être d'un peu mauvaise humeur… Pour sa défense, elle associait Halloween, et les fêtes en générale à Kerwan + un chiffre. L'année dernière avait été le 2ème Halloween sans lui. Aujourd'hui était le 3ème. Le premier avait été le plus dur. Enfin, c'est ce qu'on disait.

Et puis Shade ne la sentait pas cette question. Et avec le début de réponse de Killia, elle eut la très désagréable sensation qu'elles s'apprêtaient à jouer à "qui a eu l'enfance la plus pourrie" :

-Oui j'ai déjà fêté Halloween. A l'orphelinat sorcier-moldu la fête se déroulait en deux parties. Les deux gérants étant des sorciers, ils nous réservaient toujours quelque chose de particulier pour nous. D'abord, nous fêtions Halloween comme des moldus. On se déguisait puis, allez savoir pourquoi, nous défilions dans les rues et nous toquions aux portes. Quand on nous ouvrait, on demandait des bonbons sinon, les pauvres petits moldu leur lançaient un sort,dit-elle en faisant des guillemets avec ses doigts. Autant te dire que ce je n'appréciais pas vraiment cette partie de la soirée. Ensuite, nous avions un repas spécial où nous partagions les bonbons subtilement volés...

Shade avait souvent songé à l'orphelinat. Gamine elle avait même fugué une fois, avec Kerwan, mais ils n'avaient jamais atteint leur destination : les orphelinats pour jeunes sorciers étaient plus que rarissimes, et les autres trop éloignés pour qu'ils y parviennent seuls. De plus Shade, un peu trop impulsive à l'époque, craignait de ne savoir cacher ses pouvoirs naissants aux enfants Moldus.
Ils avaient fait marche arrière.
Elle avait voulu retenter l'expérience trois ans auparavant, à la mort de Kerwan, et y était cette fois arrivé en volant de la poudre de cheminette et en empruntant le magicobus. Elle était parvenue jusqu'aux grilles d'un Orphelinat réputé (pour les sorciers) mixte. Malheureusement, un pan entier de la haie protégeant l'établissement s'était embrasé à son approche, la forçant à faire demi-tour. Elle se demandait si c'était là qu'avait vécu Killia…

- Puis, les McCoys, les gérants de l'orphelinat, nous demandaient à tous d'aller se coucher. Seulement, après avoir fait boire une potion de sommeil inoffensive aux enfants moldus, nous nous relevions pour profiter d'une fête supplémentaire. Et là, nous avions le droit à une salle décorée par la magie. Nous pouvions manger des sucreries de sorciers, échanger des cartes de chocogrenouilles et s'amuser comme le font les sorciers. Pour finir, Mr McCoy nous faisait une démonstration de quelques sorts simples qui mettaient l'ambiance.

Tandis qu'elle parlait, Shade observa Killia plus attentivement que ces derniers mois, prenant enfin la peine de l'écouter attentivement. Peut-être était-ce l'idée de l'avoir un jour approchée sans le savoir, ou bien ses détecteurs qui s'éveillaient enfin, quoi qu'il en soit, ce qu'elle entendit lui fit froncer les sourcils.
Étrange quand on sait, en brave narratrice omnisciente, que pour une fois, Killia faisait preuve d'un minimum de sincérité. C'est peut-être ce qui troubla les antennes de Shade. Une note de sincérité dissonante dans un ragoût d'hypocrisie.

-Voilà comment on fêtait Halloween à l'orphelinat. C'était simple, mais ça nous suffisait...

Shade fit l'effort d'honorer ce grand moment de vérité par un :

— C'était gentil à Mr McCoy. De prendre ce risque pour vous.

*Moins de droguer les autres gamins, mais je ne l'en blâme pas. Je n'ai peut-être pas le sens de la fête dans le sang, mais on ne peut profiter de rien sans bougies qui planent !*

Au passage, elle espéra vainement qu'une intervention, même minime, de sa part, lui permettrait d'esquiver la question. Peine perdue, les grands yeux avides de réponses de Jocelyne et ceux, un peu dérangeant, de Killia, lui extirpèrent une réponse.

— En période de fêtes, certains gérants soldent leurs articles. J'écume le chemin de Traverse à la recherche des meilleures affaires afin que B&B puissent les revendre dans l'Allée le triple du prix d'acquisition. Le soir ils reçoivent leurs amis et passent la nuit à parler affaires, s'arnaquant mutuellement jusqu'à ce que les pires voleurs accusent les autres d'escroqueries. S'ensuit un petit moment de flottement puis B&B désamorcent la situation par un alcool de leurs crus. Pour s'empresser de dépouiller les plus souls.

Avant, le seul point positif à cela était qu'elle pouvait rester dans sa chambre et était dispensée de toutes autres tâches. Kerwan et elle passaient le temps en papotant, décorant leur antre, et rêvant à Poudlard… Prendre le train, découvrir le château, devenir de puissants sorciers, à Serdaigle bien sûr. Et toujours ensemble. Autant de détails qu'elle ne pouvait partager avec Jocelyne et Killia et que ses mains traduisaient en jouant avec son bracelet, sous sa chemise.

— Maintenant que j'y pense, c'est comme ça que se passent toutes les fêtes. En moins glauque niveau décorations.

Un jour avec Kerwan ils avaient planifié divers moyens pour rester à Poudlard jusqu'à leur majorité. Pour manquer le Poudlarexpress, se cacher dans un passage secret ou squatter les réserves d'une boutique de Pré-au-Lard. Ils avaient même envisagé de se déguiser en elfes de maison pour rejoindre les cantines du château. Cette proposition les avait fait rire jusqu'au petit matin, et ils avaient longtemps feint de s'effrayer de vêtements abandonnés.

Ce souvenir lui tira un discret sourire en coin, en total décalage avec ses propos, qu'elle transforma en moue blasée.
Puis les tables croulèrent sous les victuailles, dans un joli timing.

— Je vais prendre de la purée de citrouille, fit-elle dans l'espoir de dévier la conversation.

En ensevelissant son énorme pavé de viande sous la purée orange, c'est sa conscience qu'elle tentait en vain de noyer. En vain, car elle y pensait depuis des jours, et s'était réveillée le matin même avec un nœud dans l'estomac. C'était la première fois qu'elle ne se rendrait pas sur la tombe de Kerwan pour passer une fête "avec lui".
Pourtant, si elle avait tourné la tête à ce moment précis vers la table des Serdaigles, elle aurait pu constater qu'ils n'avaient jamais été si proches.[/b][/color]

Aveu gênant, check ! Shade était bien contente de s'en être débarrassée. Si Jocelyne et Killia avaient un minimum de savoir vivre elles ne devraient plus jamais l'embêter avec des questions personnelles sur les fêtes.
Pour cette fois exceptionnellement, même la narratrice prétendument omnisciente ne profère aucune certitude.

Shade ne profita pas longtemps de ce qu'elle considérait comme "une bonne chose de faite", car Drago s'installa à proximité, encadré de ses deux gorilles prépubères, et s'attaqua férocement à une cuisse de poulet. De quoi couper l'appétit de Shade. Elle se serait sans doute forcée à manger plus vite malgré sa proximité si elle avait su que le repas serait bientôt écourté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jocelyne Jones
Plancton
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 26
Localisation : dans les couloirs du sous-sols ^^

Personnage
Age: 10 ans et demi ( 28 Novembre)
Patronus: chien
Matière(s) Préférée(s): métamorphose, DCFM, potion, Astronomie

MessageSujet: Re: halloween    Dim 9 Aoû - 15:49

Jocelyne se tourna automatiquement vers Killia avec impatience quand celle-ci lui répondit. Elle était toute ouïe à ce qu'elle allait dire tandis que Maddie n'écoutait que parcequ'elle n'avait rien d'autre à faire.

"-Oui j'ai déjà fêté Halloween."

Un grand "ouf" explosa dans la tête de Jocelyne, qui se remit ensuite à l'écoute des dires de Killia.

"- A l'orphelinat sorcier-moldu la fête se déroulait en deux parties. Les deux gérants étant des sorciers, ils nous réservaient toujours quelque chose de particulier pour nous. D'abord, nous fêtions Halloween comme des moldus. On se déguisaient puis, allez savoir pourquoi, nous défilions dans les rues et nous toquions aux portes. Quand on nous ouvrait, on demandait des bonbons sinon, les pauvres petits moldu leur lançaient un sort,dit-elle en faisant des guillemets avec ses doigts."

°Hein? Toquer aux portes pour avoir des bonbons? Ca doit être rigolo. =)°

"-Autant te dire que ce je n'appréciait pas vraiment cette partie de la soirée."

°Ah bon... Bon alors ca doit pas être rigolos au final...°

"- Ensuite, nous avions un repas spécial où nous partagions les bonbons subtilement volés... Puis, les McCoys, les gérants de l'orphelinat, nous demandaient à tous d'aller se coucher. Seulement, après avoir fait boire une potion de sommeil inoffensive aux enfants moldus, nous nous relevions pour profiter d'une fête supplémentaire."

Maddie s'interessa au récit de l'amie de Jocelyne quand elle entendu les trois mots suivant: "Potion de sommeil". Inoffensive... oui sa dépendant desquelles. Elle ne pu s'empécher de penser à sa mère plus ou moins "endormie" et à d'autres potions de sommeil dangereuses ou pas qui peut-être pourraient l'aider.

°Non, j'avais décidé de pas y penser de la soirée...°

Et elle se remit à écouter.

"- Et là, nous avions le droit à une salle décorée par la magie. Nous pouvions manger des sucreries de sorciers, échanger des cartes de chocogrenouilles et s'amuser comme le font les sorciers. Pour finir, Mr McCoy nous faisait une démonstration de quelques sorts simples qui mettaient l'ambiance."

°Ouah trop cool! Moi aussi j'aurais bien voulu féter ça avec pleins de potes! ...Mais j'aurais du partager... et ca ca aurait été moins cool...°

"-Voilà comment on fêtait Halloween à l'orphelinat. C'était simple, mais ça nous suffisait..."  

Voyant que Killia se tourna ensuite vers Shade car elle avait fini son petit monologue, Jocelyne en fit de même. Elle attendait aussi sa réponse, même si elle savait bien que ce n'était pas le genre de Barjow et Beurk de féter Halloween, peut-être avait-elle une astuce, ou un truc qui lui avait permis de le féter quand même. Tout d'abord, elle dit:

"-C'était gentil à Mr McCoy. De prendre ce risque pour vous."

Gentil, oui, ca l'était. C'était risqué. Il avait quand même fait boire une potion à des moldus, même si ce n'était qu'une petite potion de sommeil.

"- En période de fêtes, certains gérants soldent leurs articles. J'écume le chemin de Traverse à la recherche des meilleures affaires afin que B&B puissent les revendre dans l'Allée le triple du prix d'acquisition. Le soir ils reçoivent leurs amis et passent la nuit à parler affaires, s'arnaquant mutuellement jusqu'à ce que les pires voleurs accusent les autres d'escroqueries. S'ensuit un petit moment de flottement puis B&B désamorcent la situation par un alcool de leurs crus. Pour s'empresser de dépouiller les plus souls."

Ca n'étonnait que très peu Jocelyne. Après tout Barjow et Beurk avaient une très mauvaise réputation. Mais elle ne pensait pas que B et B utilisaient l'alcool pour dépouiller leur "clients". Une méthode lache! Méthode qu'elle n'emploirait jamais elle! Elle n'avait pas besoin de ça pour obtenir ce qu'elle voulait. Mais est-ce que sa voulait dire qu'elle était encore plus fourbe qu'eux? Elle préféra se dire qu'elle était plus intelligente, oui voila plus intelligente, pas fourbe... fourbe étant un défaut, ça ne pouvait pas lui aller.

"- Maintenant que j'y pense, c'est comme ça que se passent toutes les fêtes. En moins glauque niveau décorations." 

Pauve Shade!; pensa Jocelyne. Sa ne devait pas être joyeux! Toutes les fêtes! C'était presque un scandal! Au moins maintenant ca ne se passerait plus comme ça! Shade était à Poudlard! Et Jocelyne savait que les fêtes a Poudlard seraient mémorables, et elle se promit de les rendre encore meilleures pour Shade et Killia. Puis les tables se remplirent. Comme quoi elle avait raison, Poudlard leur voulait du bien. Alors que Jocelyne allait pour lui dire qu'elle devait oublier ses horribles journées passées Shade fit:

"- Je vais prendre de la purée de citrouille"

Ce qui fit plonger le regard de Jocelyne dans la nourriture. Ah que ca avait l'air délieux! Qu'allait-elle bien pouvoir prendre? Elle se servit elle aussi de la purée de citrouille, plus pour imiter Shade que par gout et surtout pour éviter de se plonger trop la dedans pour ne pas oublier ce qu'elle voulait dire mais...elle s'aperçu alors de quelque chose de merveilleux. Drago qui s'installait à proximité. Bon, il était avec les deux autres mais il était la quand même. Elle le regarda s'attaquer a une cuisse de poulet tout en mettant sa fourchette pleine de purée dans la bouche. Elle avait complètement oublié la présence des autres ce qui n'était pas pour déplaire à  Maddie qui redoutait d'autres questions qui seraient, cette fois-ci, à son intention. Elle jugea qu'il était préférable de rien dire, geste susceptible de sortir Jocelyne de son admiration pour Drago et se concentra sur ce qui avait à manger. Elle se servit un peu de tout, puis empoigna une caraffe remplie de jus de citrouille et s'en servit. Au moment ou elle allait la reposer elle stoppa son geste et regarda les autres. C'était peut-être le moment ou jamais de faire plaisir à sa cousine en se montrant amicale un instant et de peut-être pouvoir dans le futur être plus tranquille... Elle se concentra pour prendre un air plus sympa et demanda:

"- Vous en vou..."

Mais elle vit Quirrel passer devant elle, en courant, le turban de travers, le visage effrayé. Il se précipita vers la table des professeurs et balbutia, hors d'haleine:

"- Un troll... dans les cachots... je voulais vous prévenir..."

Puis il tomba évanouit sur le sol. Jocelyne cessa de regarder son Drago pour voir Quirrel s'éfondrer. Elle haussa un sourcil.

°N'est-il pas censé être un minimum courageux et ne pas tomber dans les pommes? C'est quand même le prof de DCFM!°

Puis elle se remémora ce qu'il avait dit et se figea sur place.

°Un... t... Un tr... Un tro... UN TROLL?!! °

Il y eut alors un grand tumulte dans la salle et Maddie fut étonné de ne pas voir Jocelyne hurler. Un troll? Et alors? Aucune raison d'avoir peur! Ce n'était pas comme si il était déjà la. Sa laissait le temps de se préparer. Il se trouvait dans les cachots et les trolls n'étaient pas réputés pour leur intelligence, il y avait peu de chance qu'il atteigne la grande salle...Et puis même si il l'était il y avait les professeurs, nuls doute qu'ils protègeraient les élèves... m'enfin si ils étaient plus courageux que Quirrel. Maddie vit Drago du coin de l'oeil jeter sa cuisse de poulet dans son assiette, comme dégouté et elle remarqua que pratiquement tous les élèves s'étaient levé. Elle, restait calme, paisible et assise tenant encore la caraffe dans la main. Sans doute son philtre calmant qui marchait extrèmement bien. Jocelyne n'était pas du tout calmé, elle.  Son imagination l'en empécher, elle s'imaginait milles et une choses horribles que pourrait lui faire le Troll si il tombait sur elle et elle ne voulait absolument pas ça. Du coup elle s'aggripa à la première personne à côté d'elle.  Dumbledore dut faire explosé des gerbes d'étincelles à l'extrémité de sa baguette magique pour rétablir le silence dans la salle.
  
"- Messieurs les préfèts, veuillez ramener immédiatement vos condisciples dans les dortoirs de vos maisons respectives."; ordonna-t-il.

Sur l'instant Jocelyne pensa que ce n'était pas une bonne idée, la salle commune des serpentard se trouvant près des cachots mais il avait du bouger depuis et ne plus y être. De plus si Dumbledore le disait... ce devait être bon. 

°Oui allons nous mettre en sécurité!! >.<°

Jocelyne trouva automatiquement le préfet puis remarqua Maddie assise.

"- oO Mais Maddie qu'est-ce que tu fais encore assise?! Lève-toi! ><"

Maddie posa la caraffe et se leva, mais en se tournant vers sa cousine pour lui répondre elle vit, au niveau de la table des professeur quelque chose qui l'interpella: Le professeur Rogue. Il emprunta une porte pour sortir de la grande salle alors que tous les autres professeurs étaient encore la. Où allait-il? Est-ce qu'il allait arreter le troll? Est-ce qu'il le pouvait seulement? Et si il lui arrivait quelque chose? Ah ca non! Elle ne le permettrai pas. Il fallait absolument qu'elle sache ou il allait. Peut-être que si elle arrivait a sortir du rang une fois dans les couloirs elle le pourrait... Il lui suffirait de demander aux serpents, elle pourrait aussi éviter de se retrouver nez à nez avec le troll, ils le lui diraient. C'est en se disant cela qu'elle commença à marcher en direction de la sortie bien du côté extèrieur du rang tandis que Jocelyne, tentait de se mettre bien à l'intèrieur, la où elle se disait être le plus en sécurité. La seule chose qui comptait était de retourner dans la salle commune et peu importait les moyens, d'ailleurs certains autres serpentard devaient penser la même chose, car des troisièmes années poussaient les premières et ils n'hésiteraient pas à leur marcher dessus si ils tombaient.   




[Quirrel n'ayant toujours pas de couleur je lui ai mis du violet, mais pas le même que Killia, hein! Mais comme son turban est violet... bah je voyais pas quel couleur mettre... x) Si vous en voyez une, je modifirai après... Je dis pas non plus qui est celle qui a la chance unique de se faire aggriper par Jocelyne, à vous de choisir donc. Si vous avez d'autres questions... bah... je suis la. =D] 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killia Ewan
Krill
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 26
Localisation : A son cours préféré

Personnage
Age: 11 ans (21 Juin)
Patronus: Chauve-souris
Matière(s) Préférée(s): DCFM

MessageSujet: Re: halloween    Sam 29 Aoû - 10:34

La soirée continuait au rythme des évocations du passé. Killia qui attendait la réponse de Shade fut surprise de la première réaction de cette dernière :

-C'était gentil à Mr McCoy. De prendre ce risque pour vous.


C'était un commentaire étrange. Ce n'était pas spécialement gentil, ni amical, mais Killia ne savait pas trop comment réagir. Peut-être était-ce tout simplement parce qu'elle n'avait pas l'habitude que Shade s'adresse directement à elle. C'est ce que la jeune serpentarde se dit pour se rassurer. La vraie raison de son léger émoi résidait simplement dans le fait que ce commentaire était directement adressé à une vérité, à la vraie Killia... Mais cette dernière n'apprendra que bien plus tard à apprécier les bienfaits d'une vérité sans ombre, et ce aux côtés du plus improbable des partenaires...
Killia repris ses esprits et écouta attentivement les souvenirs de Shade, avide d'informations sur sa cible. Elle était curieuse de savoir qui était caché sous le "ils" de Jocelyne. Qui étaient les parents de Wolf ?


- En période de fêtes, certains gérants soldent leurs articles. J'écume le chemin de Traverse à la recherche des meilleures affaires afin que B&B puissent les revendre dans l'Allée le triple du prix d'acquisition. Le soir ils reçoivent leurs amis et passent la nuit à parler affaires, s'arnaquant mutuellement jusqu'à ce que les pires voleurs accusent les autres d'escroqueries. S'ensuit un petit moment de flottement puis B&B désamorcent la situation par un alcool de leurs crus. Pour s'empresser de dépouiller les plus souls.


Killia mit une poignée de secondes à assimiler l'information... B&B !!! Barjow et Beurk étaient les parents de Wolf !! Le scoop du siècle ! Et tout ça sans laisser rien transparaitre. Killia se doutait que Jocelyne devait savoir et elle la jalousait. Après tout, elle avait rencontré Wolf avant. Mais la petite blonde ne voulait pas poser de questions directes à Wolf de peur d'être trop entreprenante. Et voilà que les informations tombaient du ciel. Merci Jocelyne...
Killia connaissait B&B de réputation comme tout le monde. M. McCoy avait bien averti tous les futurs sorciers de la malfaisance de l'allée des embrumes et de ses boutiques. B&B faisant partie des plus connues. La description qu'en faisait Wolf corroborait avec la vision que Killia s'en faisait.

- Maintenant que j'y pense, c'est comme ça que se passent toutes les fêtes. En moins glauque niveau décorations.


°Wouah et moi qui me plaignait de mon sort...°

Tandis que Killia comparait mentalement son absence de fête avec son père et les fêtes super glauques de Shade, les tables se remplirent de victuailles. Ce qui coupa la petite blonde dans ses pensées. Le buffet d'Halloween de Poudlard n'avait rien à voir avec celui de l'orphelinat. Les plats regorgeaient de confiseries, de gâteaux, de viandes fumantes aux odeurs sucrées. Killia faillit lâcher un cri d’émerveillement mais se retint. Ce n'était pas le moment d'être niaise. Wolf entama le diner :


- Je vais prendre de la purée de citrouille.

Killia, un peu prise au dépourvu jeta son dévolu sur sorte de pain de viande aux couleurs chatoyantes. Elle regarda alors Jocelyne qui se servit de purée de citrouille comme Wolf. Peut-être qu'elle devait y gouter aussi ? Elle voulu demander à Jocelyne de lui passer le plat mais cette dernière semblait comme absorbée par quelque chose au loin... Killia leva les yeux et vit :

°Drago... Génial ! Et l'autre qui ne peut pas s'empêcher de le reluquer...°

Puis elle remarqua les deux gorilles qui l'accompagnent tout le temps.

°Là maintenant c'est vraiment Halloween, les trolls sont de sortie.°

Elle ne croyait pas si bien dire. A ce moment même le professeur Quirrel traversa la Grande Salle à toute allure en criant :

- Un troll... dans les cachots... je voulais vous prévenir...

Puis il s’écrasa comme une misérable loque sur le sol. Killia regarda autour d'elle. Etait-ce une blague ? Un rituel pour effrayer les premières années ? Elle se posa la question pendant le seconde de battement qu'il y eut juste avant la panique générale. Elle ne réalisa pas vraiment la gravité de la situation. Elle regarda autour d'elle les élèves se tortiller de panique tandis qu'elle se faisait bousculée. Elle ne céda pas à l'agitation générale mais resta en spectatrice amusée par la situation. Soudain, elle senti quelque chose lui agripper le bras. Elle tourna vivement la tête et découvrit une Jocelyne blanche comme un fantôme collée à son bras. C'est alors qu'un gerbe d'étincelles déchira le plafond de la Grande Salle. Killia se tourna pour voir Dumbledore donner ses ordres aux préfets :

- Messieurs les préfets, veuillez ramener immédiatement vos condisciples dans les dortoirs de vos maisons respectives.

 Killia se mit alors à chercher le préfet des yeux en se demandant si au moins elle le connaissait. Jocelyne semblait l'avoir trouvé et vu qu'elle était en train de se greffer à son bras, Killia n'eut qu'à suivre le mouvement. Jocelyne alarma sa cousine sur l'urgence de la situation tandis que Killia essayait de se frayer un chemin au milieu d'un fourmillement paniqués d'élèves. Elle regarda en arrière pour chercher Wolf du regard. Mais elle fut forcée de regarder à nouveau droit devant elle quand elle vit que certains troisièmes années piétinaient les premières années tombées au sol.  

°Pas question de me faire marcher dessus !°

Inconsciemment elle accéléra le pas, plus pressée de sortir de la foule que de rentrer à la salle commune. Une fois arrivés dans le hall, les élèves se dispersaient en fonction de leur maison. Les griffondors, les serdaigles et le poufsouffles montaient difficilement les marches tandis que les seprentards traversaient simplement le hall. Killia en profita pour se dégager subtilement de l'étreinte de Jocelyne et emboita le pas aux autres élèves.
Tandis qu'ils approchaient de l'entrée des cachots, Killia se demandait :

°
Qu'est-ce que faisait Quirrel dans les cachots ? Tous les profs étaient là alors qu'est-ce qu'il faisait en bas ?°

Elle voulut faire part de sa remarque à Jocelyne :

"-He Jocelyne ! Tu trouves pas ça bizarre que Qui..."

Mais elle fut interrompue par une douleur lancinante dans le pied gauche. Elle tourna la tête et vit l'auteur de son mal, un Serpentard de quatrième année bousculant et piétinant tout ce qui lui barrait la route.

"-Tu peux pas faire attention espèce d'abruti !!"

Killia commençait vraiment à être irritée. Un sale troll venait de gâcher sa première fête d'Halloween à Poudlard, Jocelyne restait collée à elle, la chaleur humaine de la foule la faisait bouillir intérieurement et un débile de serpentard avait pris son pied pour une carpette. Vraiment là, la coupe était pleine !


"- Vivement qu'on soit dans la Salle commune."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Wolf
Loup de mer
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 04/05/2009
Localisation : A la bibliothèque...

Personnage
Age: (11ans) 21 Mai
Patronus: Loup
Matière(s) Préférée(s): DCFM/Potion

MessageSujet: Re: halloween    Dim 7 Fév - 23:35

Shade avait rarement assisté à deux drames aussi hétéroclites que rapprochés. Le premier ne figurerait pas dans les annales de Poudlard - bien qu'il y aurait eu sa place au registre "faits exceptionnels" : la tentative de sociabilisation de Maddie. Shade n'avait pas rêvé, l’acariâtre cousine Jones avait bel et bien amorcé une proposition polie en présentant la carafe à ses semblables.
Sitôt amorcé, sitôt avorté par le second drame de la soirée - non moins surprenant - : l'apparition d'un Quirell affolé porteur d'une terrible nouvelle.

- Un troll... dans les cachots... je voulais vous prévenir..., suivit d'un effondrement au beau milieu de la Grande Salle.

La première réaction de Shade fut de se dire que, si chaque effort de Maddie était récompensé par une catastrophe de cette envergure, elle s'étonnait moins qu'elle se complaise dans ce climat d'hostilité permanente.
Pour désopilante qu'elle soit, la situation n'en demeurait pas moins grave. Instinct de survie oblige, Shade sentit son sang migrer vers ses jambes, paraît à la fuite. Les réflexes affutés par l'adrénaline, elle quitta des yeux la misérable loque qu'était Quirell pour trouver un appui auprès des autorités compétentes, aptes à l'éclairer sur le protocole d'évacuation prévu en cas de crise. Sans surprise, son regard se porta vers la table des professeurs, glissa brièvement sur Dumbledore, pour finalement accrocher le professeur Rogue.
Tandis que les cris stridents emplissaient les lieux et irritaient ses tympans, Shade tentait de lire l'expression de son directeur de maison. Sa mine habituellement indéchiffrable s'effrita un instant. Ses yeux brillèrent d'un mélange de soupçon et d'inquiétude, son corps tendant imperceptiblement vers la porte de derrière. Une seconde plus tard, il reconstruisait son masque d'indifférence maîtrisée.

Toute à son observation, elle ne put anticiper la giclée d'étincelles et la voix tonitruante de Dumbledore qui la firent sursauter. Un peu vexée de s'être laissée surprendre, elle prit exemple sur son professeur préféré en adoptant une attitude aussi digne que possible malgré les circonstances, et écouta les consignes.

- Messieurs les préfets, veuillez ramener immédiatement vos condisciples dans les dortoirs de vos maisons respectives.

*... et ramassez Quirell au passage ? TT*, ajouta-t-elle intérieurement avec un certain mépris.

Si tous ses opposant s'évanouissaient à la simple vison d'un troll, les forces du mal avaient de beau jours devant elles !
Shade se leva enfin, prête à suivre docilement les ordres, quand elle vit Rogue s'éclipser par la porte de derrière. Elle fronça les sourcils, tâchant de le suivre des yeux alors que des dizaines d'élèves lui bouchaient la vue et qu'il refermait prestement la porte.
Pestant intérieurement, Shade se laissa emporter par la foule - qui piétinait sans complexe leur professeur de DCFM. Ce n'est qu'au bout de plusieurs secondes qu'elle réalisa que quelque chose clochait : elle avait eu tout le temps de se concentrer et de réfléchir en paix depuis près de deux minutes entières ! Où pouvait bien être Jocelyne ? Entre deux vagues d'élèves, elle repéra la petite Serpentarde agrippée à Killia, avant de disparaître à son tour, happée par la houle humaine.

Shade ne pouvait y croire. Elle était... libre ! Libre oui mais de quoi ? De faire ce qu'elle voulait, de réagir à son gré, de se déplacer sans boulet. Tout à coup, la petite fille rebelle qu'elle avait été prit le dessus. Elle n'aurait probablement pas d'autres occasions de se montrer aussi déraisonnable en tout quiétude avant longtemps.
Une nouvelle décharge d'adrénaline la saisit quand elle arrêta sa décision. Elle allait suivre Rogue. Se fondre dans les ombres dont elle portait le nom et peut-être percer l'un des nombreux secret de Poudlard. Oui ! Shade Wolf allait enfin vivre un semblant d'aventure dans sa misérable existence. Sans penser aux possibles conséquences.

Guidée par cette pulsion, Shade glissa vers les rangs extérieurs, se laissant doubler volontiers. Dans l'agitation, personne ne la vit se détacher de l'arrière du groupe, et courir se plaquer contre un mur, à l'abri d'un recoin sombre.
La pierre froide raviva ses esprits, mais pas assez pour la dissuader d'abandonner son entreprise. Elle se laisse guider par son sens de l'orientation pour trouver la direction qu'avait empruntée Rogue. Le château grouillant de passages secrets, elle craignait de perdre sa trace. Un mouvement sur le sol, au bout du couloir qu'elle traversait, attira son attention. Non, elle ne rêvait pas : un petit serpent glissait sur le marbre, puis disparut dans une fissure. Curieuse, Shade tourna du côté d'où était venu le reptile, pensant que c'était peut-être la course du professeur qui l'avait dérangé.

Qu'elle ne fut pas sa surprise quand elle aperçut une silhouette dans le couloir. Dos à elle, une élève aux cheveux très reconnaissables semblait suivre la même piste qu'elle.
Shade, qui avait momentanément frôlé l'infarctus à l'idée de se faire prendre, se remit à peine en identifiant l'individue :

- Maddison ???, chuchota-t-elle en se rapprochant, au comble de la stupeur. Pourquoi n'es-tu pas avec les autres ? Elle laissa Maddie se remettre de sa venue, puis continua : Ne me dis pas que tu suis...
Elle se tut.
Inutile de continuer. Pour qu'elle autre raison la cousine Jones serait-elle ici si ce n'était pour la même raison qu'elle ?

Mieux valait se rendre à l'évidence, ne pas se voiler la vérité. Cousine Jones et Wolf traquaient honteusement le maître des potions... Autant l'admettre sans tourner autour du pot et concentrer leurs efforts dans cet objectif commun :

- Tu as retrouvé sa trace ?, demanda simplement Shade, toujours bas et sans trace de jugement dans la voix.
Elle aurait largement le temps de s'occuper de son propre ego ainsi que de sa réputation plus tard. L'heure était à la chasse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jocelyne Jones
Plancton
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 26
Localisation : dans les couloirs du sous-sols ^^

Personnage
Age: 10 ans et demi ( 28 Novembre)
Patronus: chien
Matière(s) Préférée(s): métamorphose, DCFM, potion, Astronomie

MessageSujet: Re: halloween    Lun 8 Fév - 18:34

Jocelyne était concentré sur son avancé vers la salle commune des serpentard. Ca n'avançait pas assez vite à son  goût. Elle entendit Killia lui dire: 

"-He Jocelyne ! Tu trouves pas ça bizarre que Qui..."

Mais elle fut interrompue par quelque chose. Elle tourna la tête vers un Serpentard de quatrième année bousculant et piétinant tout ce qui lui barrait la route. Il lui avait sans doute écraser le pied. 

"-Tu peux pas faire attention espèce d'abruti !!" ; fit Killia. 

Jocelyne fut étonné de l'entendre dire ça, mais elle pouvait comprendre, peut-être était-ce sa façon d'exprimer sa peur du troll, la colère. Ou alors elle en avait assez, tout simplement. Après tout un horrible troll venait de gacher leur fête d'halloween à Poudlard. 

"- Vivement qu'on soit dans la Salle commune."

Ah ça oui... Jocelyne avait hate elle aussi. Jocelyne se mit à repenser à cette soirée qui avait si bien débuté et qui s'était mal fini. Elle revit Quirrel retombé misérablement sur le sol et... et comprit ce que voulait dire Killia avant de se faire écraser le pied, elle avait voulu lui parler de Quirrel."Tu ne trouve pas ça bizarre que Quirrel..." Que Quirrel? Que Quirrel tombe dans les pommes? Ah ca oui elle trouvait a bizarre mais elle n'avait pas le temps d'y penser la... il y avait plus pressant, sauvez ses fesses!  Mais elle répondit tout de même à  Killia:

"- Tu voulais dire que c'était bizarre que Quirrel se soit évanouit? Si c'est ça, je partage ton avis! Sa démontre encore une fois sa louchitude! Un prof de DCFM qui s'évanouit à cause d'un troll?! C'est justement à lui de nous défendre de ça! >.<"

Alors qu'ils commençaient a descendre les escaliers pour se rendre dans les cachots, là où se trouvait le dortoir des serpentard, Jocelyne vit Drago dans la foule. Elle lacha Killia instantanément se précipitant vers lui, pour voir si il était sain et sauf (comme si il lui était arrivé quelque chose lol), profitant de sa petite taille pour se frayer un passage. Arrivé à sa hauteur, elle remarqua qu'il n'avait rien (normal) et soupira de soulagement. Elle vit Crabbe et Goyle à ses côtés poussant les élèves, plus petits qu'eux. Elle se dit alors que c'était un bon endroit ou être et se placa derrière Drago. Seulement alors qu'elle allait serrer sa main sur le bras qu'elle avait tenue jusqu'a présent elle se rendit compte qu'elle ne l'avait plus. Où était passé Killia?!! 
Elle ne la voyait plus. Ni devant, ni derrière. En y regardant bien elle ne voyait pas non plus ni Shade, ni Maddie. Elle espérait qu'elles étaient bien dans le rang, en sécurité.  Il fallait pourtant qu'elle s'accroche à quelque chose. La seule chose qu'elle voyait était les bras des deux armoires devant elle et de son cher et tendre Drago. Même pas en rêve elle ne toucherait ses deux imbéciles, en revanche pour Drago... que ne donnerait-elle pas pour le toucher. Elle se sentit alors vachement mieux, rien qu'a y penser. Et une idée germa dans sa tête. Elle pouvait lui prendre son bras, lui faire croire qu'elle était horrifié et que pour elle il était son sauveur, qu'il était fort et courageux. (lol xD) Si Jocelyne adorait Drago elle n'en était pas dupe pour autant, elle savait pertinament que Drago était loin d'avoir pour qualité le courage. Il devait probablement être dans le même état qu'elle dans l'instant présent. Il se servait de ses gorilles d'amis comme boucliers, mais elle devait se douter qu'ils ne feraient pas le poid contre un Troll, aussi il valait mieux profiter de l'état d'esprit dans lequel Drago se trouvait. Jocelyne souria intèrieurement. Elle lui attrapa le bras, en disant, d'un air affolé:

"- Drago! J'ai peur! >.<"

Il la regarda un instant et quand il se rendit compte que ce n'était que Jocelyne, il fut soulagé. Alors qu'il allait pour l'enlever de son bras elle dit:

"- Toi tu n'as pas peur hein? Tu vas me protéger hein? ='x Toi qui es si fort, si intelligent..."

Elle le regarda de son air le plus attendrissant,  et même Drago n'eut pas le coeur à l'écarter de lui et de son bras. Ou plutôt il ne put se résoudre à baisser l'estime qu'elle avait pour lui.  Il ne trouvait rien à lui dire pour qu'elle s'enlève de toute façon, bien trop occupé à veiller à ne pas voir le troll arriver. 
Le plan de Jocelyne avait une fois de plus focntionné. Son sourire intèrieur s'agrandit. Elle était bien, la, scotché à son bras, telle une sangsue. Mais ce fut de courte durée car elle voyait déjà la porte de leur dortoir se rapprocher à grand pas.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maddison Jones
Méduse
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 04/05/2009
Localisation : Assise a la table des serpentard

Personnage
Age: 11 ans (5 avril)
Patronus: serpent
Matière(s) Préférée(s): potion

MessageSujet: Re: halloween    Lun 8 Fév - 19:13

Maddie avait suivie ses serpents, pas la peine de regarder derrière elle, tous les élèves se dirigeaint vers les dortoirs, personne n'était assez fou pour se risquer à se balader dans les couloirs alors qu'un Troll s'y trouvait. Enfin a part Maddie, mais elle était prévenue avec les serpents donc elle ne craignait pas grand chose. En parlant de ceux-ci, l'un d'entre eux était venu la voir pour la prévenir que le troll se trouvait désormais au Hall de rez de chaussé, il se dirigeait vers les toilettes des filles. C'était franchement étrange mais elle ne risquait rien, elle n'allait pas dans cette direction. Peu après un autre serpent arriva et lui dit qu'il avait retrouvé le professeur Rogue. Il se dirigeait vers le troisième étage. Maddie se souvint que l'aile droite du troisième étage était interdit...  Le maitre des potions s'était sans aucun doute rendu la-bas. Elle lui demanda de retourner le voir, pour voir si il ne changeait pas de lieu. Dans tous les cas il était hors de danger, il ne se trouvait pas la où le troll était. Alors qu'elle était en train de se soulager intèrieurement elle entendit une voix lui dire:

- Maddison ???, chuchota-t-elle en se rapprochant. Pourquoi n'es-tu pas avec les autres ?

C'était Wolf. Mais que faisait-elle la?! Pourquoi n'était-elle pas avec Jocelyne en train de se rendre au dortoir. Pendant un instant elle eut peur que sa cousine ne débarque mais non, elle n'était pas bien courageuse, il n'y avait aucune chance qu'elle ne soit la. Alors qu'elle se remettait peu à peu Shade continua :

- Ne me dis pas que tu suis...

Elle se tut. Maddie comprit alors pourquoi elle était la. Elle aussi suivait le professeur Rogue. Maddie la toisa un instant. Comment avait-elle sut? Elle aussi avait vu Rogue partir? Oui... c'était la seule raison qu'elle trouvait. Est-ce que d'autres personnes allaient arriver? C'était peu probable. Il était évident que Shade et elle-même étaient les rares pour ne pas dire les seules à apprécier le directeur de Serpentard. 


- Tu as retrouvé sa trace ?, demanda simplement Shade, toujours bas et sans trace de jugement dans la voix.
 
Bon ca se confirmait. Shade était la pour le professeur Rogue. Allait-elle cependant lui dire qu'elle savait où il se trouvait? Comment expliquer qu'elle le savait? Elle ne pouvait décement pas lui dire "Les serpents m'ont dit qu'ils se trouvaient à l'étage interdit."

"- Oui."; se contenta-elle de dire en premier lieu.

Elle se tourna entièrement vers Shade. Il était évident qu'il n'était pas la peine de lui dire de se taire, de ne pas faire de bruit... ce n'était pas Jocelyne. Maddie aurait voulu le suivre seule, mais pour se rendre au troisième étage il fallait passer par le hall rez de chaussé et il y avait un risque infime à ce que le Troll ne soit pas la. Etre deux était peut-etre préférable... juste au cas où... Alors elle rajouta:

"- Tu n'auras qu'a me suivre..."

N'attendant pas de réponse, elle emboita le pas vers les escaliers qui menaient à l'étage supèrieur. Il était inutile de lui dire qu'il y avait un risque, elle devait sans douter, puisque un troll se balader dans les couloirs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killia Ewan
Krill
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 26
Localisation : A son cours préféré

Personnage
Age: 11 ans (21 Juin)
Patronus: Chauve-souris
Matière(s) Préférée(s): DCFM

MessageSujet: Re: halloween    Jeu 10 Mar - 9:51

Toujours happée pas la foule, Killia souleva un sourcil circonspect quand Jocelyne essaya de terminer le chemin de sa pensée :

- Tu voulais dire que c'était bizarre que Quirrel se soit évanouit? Si c'est ça, je partage ton avis! Sa démontre encore une fois sa louchitude! Un prof de DCFM qui s'évanouit à cause d'un troll?! C'est justement à lui de nous défendre de ça! >.<

°Quoi ? Mais c'est pas ça que je voulais... Peu importe... Visiblement, il y en a pour qui la panique prend le dessus sur la logique...°

Killia bouillait de l'intérieur. Ce qui se passait ne lui plaisait pas du tout ! Et pour couronner le tout, miss "bla bla" avait décider de devenir siamoise de bras. Killia sentait son sang disparaitre de son bras et le fourmillement devenait intenable. Une minute de plus, et elle enverrait valdinguer sa "copine".
Elles suivirent le mouvement paniqué  des Serpentards. A l'entrée des cachots, une drôle de sensation parcourut le bras de la petite blonde. Une décharge sanguine alla percuter le bout de ses doigts tandis qu'elle tournait la tête vers Jocelyne. Cette dernière s'était enfin détaché d'elle ! Tandis qu'elle s'efforçait de réarticuler son bras, elle se demanda ce qui avait bien pu la délivrer de son boulet ? Shade peut-être ? Ou Maddison ? C'est alors qu'elle vit la petite tête de fouine, casqué d'un blond gominé...


°Beuh... Je ne croyais pas qu'un jour j'allais dire ça mais... Merci Drago... Garde la précieusement !°

Killia ne s'attarda pas sur ce que Jocelyne et Drago allaient bien pouvoir s'échanger. Entre trouillards, la discussion doit être tellement élevée... Elle se baissa légèrement, profitant de sa petite taille de première année et disparut dans la masse. Elle retrouva le fil normal de sa pensée et se concentra sur son objectif principal... Wolf ! Elle la chercha des yeux mais la brune irascible ne semblait pas s'être jointe à la fête dans les cachots.

°La fourbe, elle a réussit à échapper au mouvement... Et à Jocelyne !°

Pestant intérieurement sur la chance qu'avait eu Shade, elle entreprit, tel un saumon, de remonter le courant humain. Elle se faufila, non sans un certain style, entre les jambes et les capes de sorciers agitées par la panique. Arrivée à mi-parcours, son regard fut attiré par l'entrée de la salle des potions. Cette salle où la petite Serpentarde se ridiculisait régulièrement devant le professeur Rogue... Mais au fait, Rogue, où était-il ? Elle aurait juré avoir vu les autres directeurs de maison monter avec leurs élèves. Pourquoi Rogue était-il absent ? Killia garda cette question en tête tandis qu'elle progressait dans le banc de poissons verts et noirs...  Elle réussit enfin à déboucher à la fin du pseudo rang, presque à l'entrée du hall de l'école. Elle se releva et s'épousseta un moment. Elle avait bien regardé, Shade n'était pas dans le rang. Killia rouspétait intérieurement quand elle entendait du bruit dans un couloir qui menait au premier étage. Elle s'approcha silencieusement, profitant d'un bout de mur pour se dissimuler. Elle pencha la tête pour observer. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit Shade et Maddison, toutes deux en train de monter les marches vers l'étage supérieur. Tout ça avec un air louche de quelqu'un qui essaye d'être discret...

°Je savais que Wolf n'était pas descendue. Qu'est-ce qu'elles font là toutes les deux ?°

Killia devait savoir. La curiosité la rongeait. Mais comment les aborder ? Fort heureusement, les deux serpentardes avaient une chose en commun. Une chose que Killia se révolta à utiliser, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Elle sortit de sa cachette, faisant semblant de finir de courir et d'une voix inquiète et presque essoufflée dit :

Shade ! Maddison ! Vous êtes là ! On se faisait du soucis avec Jocelyne... Mais qu'est-ce que vous faites ici ? On est censées descendre...

A ce moment, elles entendirent des bruits de pas secs et pressés dans le couloir. Comme un réflexe commun, elle bondirent derrière le même pan de mur pour se cacher. D'un mouvement, qui de l’extérieur devait être extrêmement comique, elle sortir leurs têtes formant une colonne de paires d'yeux à l'affut. C'est alors qu'elles virent passer le professeur Rogue, marchant d'un pas décidé et avec un air sérieux. Killia ne mit que quelques secondes à comprendre. Wolf et Maddie suivaient le professeur Rogue ! C'était une idée formidable et elle ragea de ne pas y avoir pensé plutôt. Faut dire qu'elle avait pas été aidée par Jocelyne. La suite du programme la réjouissait. Elle allait faire d'une  pierre deux coups : suivre Wolf et être proche du plus merveilleux de professeurs. Puisque les deux autres semblaient être ok avec l'idée de suivre le maître des potions, elle n'aurait aucun mal à se greffer à l’expédition. Killia retrouvait le goût de l'excitation. Enfreindre le règlement lui avait manqué... A voix basse, elle dit :

Je comprend... Vous suivez le professeur Rogue. S'il y a bien quelqu'un qui peut nous protéger d'un troll, c'est bien lui ! Je vais me joindre à vous, je me sens plus en sécurité près de lui qu'en bas...

Avouer ouvertement son admiration pour Rogue : check ! Ne pas leur laisser le choix : check ! Les deux serpentardes devaient forcément admirer le maître des potions aussi, ce qui créait un point commun et donc une complicité. Et Killia ne voulait pas perdre de vue Wolf, donc voilà qui était fait. Ne perdant plus de temps, elle ajouta :

On devrait se dépêcher de le suivre, sinon on va le perdre... Je vous suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Wolf
Loup de mer
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 04/05/2009
Localisation : A la bibliothèque...

Personnage
Age: (11ans) 21 Mai
Patronus: Loup
Matière(s) Préférée(s): DCFM/Potion

MessageSujet: Re: halloween    Ven 29 Juil - 16:59

Shade emboîta le pas à Maddie, se laissant guider vers l'étage supérieur. Quant à savoir d'où elle tenait ses renseignements concernant la localisation de Rogue, c'était un mystère qu'elle ne se donnerait pas la peine d'éclaircir dans l'immédiat. Seuls comptaient pour l'instant ces deux priorités : retrouver le maître des potions et ne pas se faire prendre.
Un programme déjà bien ambitieux, qui se complexifia davantage avec l'arrivée d'un troisième protagoniste.

Shade ! Maddison ! Vous êtes là ! On se faisait du soucis avec Jocelyne... Mais qu'est-ce que vous faites ici ? On est censées descendre...

Shade porta instinctivement son index à la bouche, le mordant légèrement. Nom d'un... Que faisait la nouvelle amie de Jocelyne ici ?? Comment la petite Serpentarde avait-elle pu se laisser distancer non par une mais par DEUX de ses proies ?
Ce mystère-ci, contrairement à celui entourant Maddison Jones, ne réclamait pas grande réflexion. Il n'y avait qu'une personne susceptible de distraire suffisamment Jocelyne... Sans doute s'était-elle agrippé à son rocher (petit caillou) blond gominé avant d'envoyer la nouvelle faire ses preuves en retrouvant Shade pour la ramener auprès d'elle.
Qu'elle ne s'imagine pas un instant qu'elle la suivrait docilement !

Shade mijotait un bobard censée la sortir (possiblement) de ce bazar - accessoirement avant qu'elles ne se fassent repérées - mais trop tard. Un bruit de pas les précipita toute trois derrière un mur d'où sortirent successivement et sans concertation leurs trois têtes (Touffu n'a qu'à bien se tenir !), à l'affût de leur proie.
Rogue passa sans les remarquer et elle respirèrent plus librement.

En revanche, adieu la discrétion concernant le professeur... Shade imaginait déjà Killia faire son rapport à Jocelyne et en frémissait intérieurement d'avance.

Je comprends... Vous suivez le professeur Rogue. S'il y a bien quelqu'un qui peut nous protéger d'un troll, c'est bien lui ! Je vais me joindre à vous, je me sens plus en sécurité près de lui qu'en bas...

... Combien diantre de groupies avaient donc ce professeur ?? Les détecteurs de Shade, troublés par l'embarras d'être surprise suivant Rogue, et malmenés par l'incapacité quasi maladive de Killia à dire la vérité, émirent tout de même un faible bip. Killia, censée être envoyée par Jocelyne pour les ramener, abandonnait sa mission pour se placer sous la protection de Rogue ?? Shade ne l'avait pas décelée si pleutre. Ou idiote (pensait-elle seulement à la réaction Jocelynienne ?!) Quelque chose clochait. Encore un mystère qui devrait attendre.
Killia enchaîna, sans les laisser en placer une (elle ne semblait pas imaginer sa présence inopportune) :

On devrait se dépêcher de le suivre, sinon on va le perdre... Je vous suis.

- Si tu nous suis, veille à faire moins de bruit.

Même chuchoté, le ton sonnait plus abrupte qu'escompté. Peut-être que son détecteur la titillait assez pour l'indisposer, finalement, et qu'elle détestait se trouver en port-à-faux.
Elle lança une œillade à Maddie, la laissant ouvrir la marche, et adopta une démarche aussi silencieuse que possible.
Rogue progressait rapidement, comme poursuivit, et les encore petites jambes des serpentardes peinaient à coupler vitesse et discrétion. Pourtant, quelle que soit la distance les séparant de Rogue, Maddie les guidait droit vers lui, comme polarisée à sa position.
Elles gravirent encore un étage, quand Shade pila net. La direction empruntée par le professeur ne laissait plus guère de doute sur sa destination. Son attitude forçant l'attention de Maddie et Killia, Shade s'expliqua du bout des lèvres :

- Il se dirige au troisième étage...

Son temps d'arrêt permis à Rogue de les distancer à nouveau : il gravit effectivement les marches menant au troisième étage, les yeux de Shade collés à son dos, l'air passablement inquiet.

- C'est interdit, crut-elle bon de rappeler à ses compères, au cas où elles seraient assez allumées pour poursuivre leur traque malgré les mises en garde de Dumbledore.
Le regard toujours fiché sur le vide laissé par Rogue, elle ajouta, plus pour elle-même que pour la conversation :

- Pourquoi cet étage ? Il se fiche du troll...

Puis le cri strident d'une fille leur parvinrent. Shade se figea, embrassant les environs.

Ça, ça ne venait pas des cachots ! Mais de plus près.

Simple constat intérieur pouvant mener à une réplique mythique : "le troll a quitté les cachots".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maddison Jones
Méduse
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 04/05/2009
Localisation : Assise a la table des serpentard

Personnage
Age: 11 ans (5 avril)
Patronus: serpent
Matière(s) Préférée(s): potion

MessageSujet: Re: halloween    Sam 6 Aoû - 9:26

Alors que Maddie cherchait un moyen de communiquer avec ses serpents sans que Shade s'en aperçoivent, elle entendit du bruit derrière elles. Maddie, si le philtre calmant qu'elle avait bu n'agissait pas, se serait probablement caché comme elle le pouvait le temps de savoir à qui appartenait ses bruits de pas. Mais là, le philtre agissait et elle resta aussi calme que si elle n'avait rien entendu. Elle voyait la seconde amie de Jocelyne venir tout droit vers elles, très légèrement essoufflée. Aussitôt elle se mit à regarder derrière elle comme pour vérifier si il n'y avait pas quelqu'un d'autre.  Est-ce que Jocelyne allait arriver elle aussi? Maddie avait du mal à croire à cette éventualité, peureuse comme sa cousine était elle ne se serait surement pas aventurée jusqu'ici, pas sans un bouclier humain, pas sans avoir pris toutes les précautions possible. Alors pourquoi Ewan était-elle ici? Est-ce que c'était un plan de Jocelyne? Un plan pour la surveiller? Est-ce qu'elle avait vu qu'elle était partie? Un plan pour l'obliger à communiquer avec d'autres gens? Un plan pour la ramener dans la salle des serpentard? Est-ce que Jocelyne avait pu deviner les intentions de Maddie? Non aussi imaginative et chanceuse qu'elle était, elle n'aurait pas pu prévoir cela, surtout qu'elle devait être effrayé. Killia leur donna un semblant d'explication. Elle était venue parce que Jocelyne -et elle- s'étaient inquiété pour Shade et Maddie. Si l'inquiétude de Jocelyne à son égard et à celle de Wolf pouvait se comprendre, Maddie avait du mal à croire que Killia s'inquiétait sur son sort, après tout elle ne s'était quasiment pas parlé. Et puis autre chose lui faisait croire que ce n'était pas tout à fait vrai. Jocelyne aurait envoyé son amie les chercher? Non, non, ce n'était pas envisageable. Elle aurait fait courir des risques à son amie rien que pour ça? D'ailleurs où était-elle? Elle aurait du être greffé à elle d'une façon ou d'une autre. Elle ne pouvait tout de même pas avoir laissé ses deux amies partir sans elle? Quelque chose avait du les aider à s'en aller. Et quelle était la seule chose qui pouvait attirer suffisamment Jocelyne pour ce faire? Drago évidement. Donc c'était ça? Jocelyne devait se trouver avec Drago. Killia leur demanda ce qu'elles faisaient ici et Maddie se soulagea intérieurement: Jocelyne ne savait donc pas et ça c'était important. Elle n'osait pas imaginer les conséquences si elle venait à savoir que Maddie avait eu l'envie de suivre leur professeur de potion. En même temps si ce que disait Killia était vrai: qu'elles étaient inquiète, cela voulait dire que Jocelyne avait remarqué son absence et que les question viendraient d'une manière ou d'une autre. 
Maddie n'avait donc pas du tout envie de répondre à Killia et elle se demandait même si il était raisonnable de continuer avec elle? Contrairement à Shade, Killia était venu en faisant beaucoup de bruit et Maddie ne savait pas si elle pourrait se montrer silencieuse. Elle ne la connaissait pas assez pour ça. Elle ne connaissait pas non plus Wolf mais contrairement à Ewan, elle semblait plus à même d'être discrète, pour preuve, elle n'avait pas remarqué son arrivé. 
Des bruit de pas se firent entendre et elles se cachèrent toutes les trois derrière le mur, leur tête sortant de ce dernier afin de vérifier qui venait par ici. Le professeur Rogue marchait d'un pas décidé, l'air sèrieux, comme toujours. Il ne semblait pas les avoir remarqué, tant mieux. Le problème était autre. Ewan avait comprit ce qu'elles faisaient là. Est-ce qu'elle allait tout raconter à Jocelyne? Il ne fallait pas que ça arrive. Alors qu'elle allait dire quelque chose Killia leur dit:

- On devrait se dépêcher de le suivre, sinon on va le perdre... Je vous suis.

D'une le perdre, ça ne risquai pas. Impossible de le perdre, surtout qu'elle savait vers où il se dirigeait. Mais elles ne pouvaient pas y aller comme ça. Surtout si Killia n'était pas plus discrète. De deux, pourquoi elle devrait accepter qu'elle vienne avec elle? Maddie n'aimait pas ça, sa filature solitaire était compromise. Et de trois, elle s'imposait et Maddie n'aimait pas ça. Est-ce que Jocelyne avait déteint sur elle où bien était-elle tout simplement comme ça?

- Si tu nous suis, veille à faire moins de bruit. 

Pour une fois, Maddie était d'accord avec Wolf. Elle avait trouvé son ton un peu abrupte mais tant que ce ne lui était pas adressé, elle s'en fichait. Puis Shade lui lança un petit regard, la laissant ouvrir la marche. Puisque Wolf n'était pas décidé à faire marche arrière, elle ne le serait pas non plus. Hors de question, qu'elle croient qu'elle avait peur ou quoi que se soit. Maddie avança donc, calmement et silencieusement, elle essaya de les guider en étant le plus proche de Rogue pour ne pas qu'elle se méfient de quelque chose, les serpents restant dans l'ombre, lui murmurant la position du maître des potions dès qu'elles s'en étaient trop éloigné. Si Maddie entendait instinctivement ce qu'ils lui disait, les deux autres ne devait entendre que des petits sifflements, si ceux-ci n'étaient pas masqué par leur bruits de pas plus rapide puisqu'elle devaient parfois prendre pour ne pas augmenter encore plus la distance les séparant de Rogue. Maddie ne pouvait pas répondre aux serpents, si elle le faisait, ses accompagnatrice l'entendrait. Elle ne regardait même pas les serpents, elle restait fixé sur un seul but: Rogue. Elles finirent par arriver à l'étage supérieur et la destination du professeur semblait être évidente, non pas que pour Maddie. Wolf avait comprit qu'il se dirigeait vers le troisième étage. Elle le leur fit remarqué. Elles s'étaient arrêtées, Rogue les distançait de nouveau, arrivant au troisième étage. 

- C'est interdit, dit-elle.

Et bien quoi? Est-ce que cela allait les empêcher de le suivre? N'avait-elles déjà pas enfreint le règlement en venant ici? Autant poursuivre. De toute manière, si il y avait un danger réel, les serpents réagiraient autrement, et si ce cas arrivait, alors elle partirait, c'était ce qu'elle avait décidé. 

- Pourquoi cet étage ? Il se fiche du troll...; fit Shade. 

Etant donné que le troll avait été remarqué dans les cachots, et qu'il se dirigeait à l'opposé il était clairement évident que "oui" il se fichait du troll, quelque chose était plus important pour lui. Et c'était pour cette raison, que Maddie le suivait. Pour savoir de quoi il s'agissait, tout simplement. Puis le cri strident d'une fille leur parvinrent. Shade se figea, Maddie regarda en direction d'où venait le bruit, se demandant si ce n'était pas Jocelyne. -Elle avait toujours peur de la voir débarquer comme ça, même en sachant que ce n'était pas possible- Elle fut soulagée en constatant que non ce n'était pas le cri de sa cousine. Mais alors qui? Qui traînait aussi dans les couloirs? Qui était assez fou pour ça? Un autre serpentard? Un suicidaire? Où était-il? Et pourquoi un tel cri? Si le cri était manifestement celui d'une fille ou d'un garçon extrêmement efféminé, qu'il était celui d'un élève, il ou plutôt elle devait avoir eu une sacré peur. Causé par quoi? Maddie chercha du regard un serpent, elle voulait savoir de quoi il en retournait. Et un serpent lui répondit.  Elle entendit "Le troll." Maddie comprit. Le troll, voila ce qui avait provoqué ce cri. Mais est-ce que ça ne voulait pas dire que le troll était sorti des cachots et qu'en plus de ça il était tombé sur une élève? Elle ne pourrait pas s'en sortir seule.
 Alors quoi faire? Aller lui porter secours? Que pourrait faire trois serpentarde de première année contre un troll? -Si elles y allaient à trois bien sur- A bien y réfléchir, il y avait bien deux trois petites choses que Maddie pouvait faire, mais ça paraîtrait beaucoup trop suspect. Non ce n'était pas une bonne idée, à moins d'être suicidaire et elle ne l'était pas. Ou bien alors...Continuer à suivre Rogue? Il avait du entendre le cri lui aussi. Peut-être allait-il faire demi-tour? Il était peut-être préférable de s'en aller et de stopper la filature. Maddie pesta intérieurement contre cette personne, la traitant de cruche et d'autre mots du même gabarit. En même temps si elle n'allait pas aider la personne en danger, et que cette personne mourrait, elle sentait qu'elle s'en voudrait peut-être. Mais elle n'allait tout de même pas risquer sa vie pour une inconnue?! Elle s'était mise toute seule dans cette galère après tout, qu'elle s'en sorte de la même manière. Elle fronça les sourcils et croisa les bras. Son philtre calmant commençait à se dissiper. Il fallait qu'elle réfléchisse pendant qu'elle était encore calme. Tout d'abord prévenir ses deux collaboratrices. 

- Le troll a quitté les cachots. 

Maddie pensait qu'elles devaient en être arrivé à la même conclusion, donc c'était plus pour le confirmer qu'autre chose ou si elle refusait de le croire ou n'avait pas compris . 

- Et manifestement une élève est tombé sur lui. Elle va avoir des problèmes. 

Si elle ne mourrait pas à cause du troll, grâce à l'intervention des professeurs à temps ou grâce à un miracle... elle en aurait quand même par la suite d'avoir défié le règlement.

- Reste a savoir ce que vous voulez faire.

Elle leur laissait le choix, libre à elle de faire ce qu'elles voulaient. En même temps elle verrait leur niveau de courage. 

- Voici nos options: La première, suivre notre prof en sachant qu'il y a de grandes chances qu'il ai entendu et qu'il fasse demi-tour.

En tant que prof,-bien qu'il ne soit pas très "affectif" avec les élèves,  il ne pourrait ignorer le cri d'une élève en sachant qu'un troll est dans le château. Et pendant un instant Maddie, s'imagina Rogue sauver l'élève. C'était assez difficile. 

-  La deuxième, Aller se mettre dans les même problèmes que cette fille qui a crié.

C'est à dire rencontrer le troll et d'une manière ou d'une autre le combattre pour fuir avec la fille. Il était évident que Maddie n'était pas suicidaire et qu'elle n'allait pas les obliger à aller affronter un troll, d'ailleurs elle pensait qu'aucune des deux n'accepterait ça. Elles étaient a Serpentard et non pas à Gryffondor. Et Maddie s'imaginait déjà quelles sortes d'escuses elles donneraient pour retourner en salle commune. Escuses qu'elles trouveraient de façon à ne pas passer pour une poltronne. Et ça l'arrangerait. Si elle devait aller secourir l'autre cruche, elle préférait y aller seule. D'un autre côté, c'était le boulot des profs de faire ça, et pas à elle. Si elle y allait et qu'au final les profs étaient là...  

- Et la dernière: Retourner sagement dans la salle commune sans nous faire voir. 

L'option que Maddie préférait. Rogue, sachant qu'une élève était dans les couloirs, se montrerait plus prudent, et elles risqueraient de se faire voir, et ça Maddie refusait que ça arrive, que Rogue sache qu'elle le suivait, que penserait-il après?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killia Ewan
Krill
avatar

Messages : 176
Date d'inscription : 26/08/2010
Age : 26
Localisation : A son cours préféré

Personnage
Age: 11 ans (21 Juin)
Patronus: Chauve-souris
Matière(s) Préférée(s): DCFM

MessageSujet: Re: halloween    Lun 3 Oct - 12:06

Killia s'était un peu laissée dépassée par la situation. Ce n'est pas du tout comme ça qu'elle imaginait sa première soirée d'Halloween à Poudlard. Et prise dans la panique, elle s'était quelque peu dévoilée aux yeux de Wolf et Maddie. Elle s'était même fait remettre à sa place avec un ton fort peu plaisant. Mais peu importait, elle suivait Rogue, et le maître des potions captait plus que tout son attention et irradiait d'une rassurante sécurité, non négligeable en cas d'attaque de troll. Killia aurait tout le temps de penser à la manière dont elle aurait mieux pu gérer cette soirée plus tard. Du moins, si elles revenaient vivantes à la salle commune des Serpentards. La petite blonde suivait le fan club de Rogue tandis que des dizaines de questions lui venaient en tête. Comment elle avaient fait pour savoir où il était ? Pourquoi est-ce qu'elles se sont soudainement associées ? Est-ce qu'elles étaient déjà complices avant ? Pourquoi est-ce qu'elles s'éloignaient inexorablement des cachots ? Killia tiqua tandis que Shade brisa le doute général :

- Il se dirige au troisième étage... C'est interdit.

Le troisième étage ? Celui-dont-on-ne-doit-pas-fouler-les-marches ? Le mystère qui entourait cet endroit démangeait Killia depuis le premier jour. Qu'il y avait-il là-bas pour que ce soit si dangereux et pourquoi est-ce que Rogue s'y dirigeait à vive allure ? Une chose était sûre, le troll n'était pas sa priorité, comme le fit remarquer Shade. L'image du maître des potions n'en fut que plus sublimée dans la tête de Killia. Un professeur inégalable, dégageant une aura incroyable et qui en plus avait un secret. Un secret plus important que la sécurité des élèves. Le professeur Rogue avait vraiment quelque chose de spécial. La fayotte en Killia eut une envie irrépressible de tout faire pour plaire à Rogue. Cruelle illusion pour un nouille en potions... Le cours de ses pensées fut brisé par un cri suraigu qui venait de l'autre bout du couloir. Shade se figea et Maddie sembla chercher quelque chose des yeux. Killia essaya de remettre de l'ordre dans ses pensées. Le cri venait surement d'une fille. Elle se serait perdue peut-être, ou elle aurait paniqué ? Maddie apporta une réponse tout droit tombée du ciel :

- Le troll a quitté les cachots.

°Comment elle peut déduire ça si vite ? Le troll était dans les cachots d'après le professeur Quirrell.°

- Et manifestement une élève est tombée sur lui. Elle va avoir des problèmes.

En quoi cela concernait Killia ? Après tout, cette élève n'avait qu'à se rendre dans sa salle commune, comme tout le monde. Enfin presque tout le monde... Le problème maintenant était de savoir ce que le trio impossible allait faire. Si le troll était effectivement là, il ne tarderait pas à les trouver aussi. Leur escapade allait se terminer plus tôt qu'elle ne l'avait pensé. Maddie prit les devants :

- Reste a savoir ce que vous voulez faire. Voici nos options : la première, suivre notre prof en sachant qu'il y a de grandes chances qu'il ai entendu et qu'il fasse demi-tour. La deuxième, aller se mettre dans les même problèmes que cette fille qui a crié. Et la dernière: retourner sagement dans la salle commune sans nous faire voir.

Surement pas aller à la rencontre du troll. De simples premières années ne pourraient rien faire et elles finiraient en purée comme l'élève qui a crié. Suivre Rogue était un peu compromis. En bon professeur, ce qui était évidemment le cas, il ne pouvait laisser cette élève seule face au danger. Et si Maddie avait raison, Rogue risquait de revenir sur ses pas et les voir. Il y avait urgence ! Plus grave que de se faire aplatir par un troll, se faire punir par le professeur Rogue ! Killia devait garder le peu de dignité qu'elle avait face au directeur de Serpentard, ce qui se résume à des sourires fayots et une très grande démonstration d'intérêt pour le cours... Se faire repérer serait le pire scénario et rentrer discrètement à la salle commune était de loin la meilleure option. Killia aurait voulu crier : "On se repli, toutes à la salle commune". Les précieuses secondes qui les séparaient d'une possible punition défilaient à toute allure. Il n'y avait plus de temps à perdre. Cependant, Killia avait bien compris qu'elle ne faisait pas partie des membres décisionnaires de ce groupe (merci l'admin XD). Mais l'heure était trop grave pour perdre du temps à préparer un coup d'état. Elle prit une voix calme et discrète :

- Je crois que le plus sage serait de rentrer à la salle commune.


Elle avait conscience que c'était une réponse de froussarde. Si seulement c'était du troll dont elle avait  le plus peur... Elle enchaina vite, sachant qu'elle serait jugée de toute façon :

- Le cri aura sans doute alerté les autres professeurs et si on suit Rogue, on risque de se faire repérer, par lui et les autres. Et on ne va clairement pas se mettre dans la même panade que la fille qui a crié.


Son sort lui était complètement égal. Killia se tourna ensuite vers Shade et continua :

-Après, je n'ai fait que vous suivre. C'est pas à moi de décider. Mais il faut faire un choix rapidement.

°Je préfère encore retourner avec Jocelyne que de me faire repérer et punir par Rogue°
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shade Wolf
Loup de mer
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 04/05/2009
Localisation : A la bibliothèque...

Personnage
Age: (11ans) 21 Mai
Patronus: Loup
Matière(s) Préférée(s): DCFM/Potion

MessageSujet: Re: halloween    Dim 29 Jan - 11:27

- Le troll a quitté les cachots. Et manifestement une élève est tombé sur lui. Elle va avoir des problèmes. 

Nous aussi si on reste plantées là...

- Reste a savoir ce que vous voulez faire.

Cette remarque perturba Shade qui n'aurait pas imaginé que Maddie proposerait une concertation sur la marche à suivre. Après tout, elles s'étaient fourrées dans cette situation sans se suivre au départ. Exceptée Killia qui jouait les... les... les quoi d'ailleurs ? Shade avait déjà repéré ce drôle de jouet Moldu : une petite raquette, un élastique coincé en son centre auquel était accroché une balle. Depuis la rentrée, elle avait l'impression d'être cette raquette, et Jocelyne la balle. Puis Killia était arrivée et elle remplaçait parfois Jocelyne à la balle tandis que cette dernière jouait l'élastique. Puis inversement. Seule Shade demeurait fermement raquette, tâchant simultanément de couper l'élastique tout en repoussant la balle.

- Voici nos options: La première, suivre notre prof en sachant qu'il y a de grandes chances qu'il ai entendu et qu'il fasse demi-tour. La deuxième, Aller se mettre dans les même problèmes que cette fille qui a crié. Et la dernière: Retourner sagement dans la salle commune sans nous faire voir.[/color]

Aussi curieuse qu'elle soit de la destination de Rogue, Shade ne tenait pas à poursuivre l'enquête dans ces conditions. Elle n'effleura même pas la seconde solution. La seule chose à faire était de battre en retraite en espérant que leur petite escapade passerait inaperçue.
Une fois n'est pas coutume, Killia était de son avis.

- Je crois que le plus sage serait de rentrer à la salle commune. Le cri aura sans doute alerté les autres professeurs et si on suit Rogue, on risque de se faire repérer, par lui et les autres. Et on ne va clairement pas se mettre dans la même panade que la fille qui a crié.

Killia se tourna ensuite vers Shade et continua :

-Après, je n'ai fait que vous suivre. C'est pas à moi de décider. Mais il faut faire un choix rapidement.

On peut aussi faire comme bon nous semble de façon individuelle TT Mais si l'une de nous se fait prendre et qu'elle vend les autres... Je comprends mieux pourquoi Maddie nous a concerté. Rester groupé est aussi un moyen de se surveiller

Shade se rangea du côté de Killia, ou plus exactement du côté de la raison.

- Dans l'immédiat, l'urgence est d'éviter d'être repérées, sanctionnées, et mal vues par notre Directeur.

Et accessoirement de se mettre à l'abri.

- Retournons aussi discrètement que possible en Salle Commune, c'est ce qu'il y a de mieux à faire.

Avec un peu de chance, Jocelyne ne se serait même pas aperçue de leur disparition grâce - oui, Shade assumait ce mot, exceptionnellement - à Drago.

[voilà, ça suffit, on peut passer direct en Salle Commune, le trajet n'a pas trop d'intérêt, on suppose qu'on rase les murs et que Maddie nous oriente l'air de rien à l'aide de ses informateurs rampants Wink Ça vous convient ?]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: halloween    

Revenir en haut Aller en bas
 
halloween
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Let's go for Halloween ! [tous invités à participer !]
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR
» UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)
» Automne, Halloween, sécheresse.. ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Poudlard :: Poudlard :: Hall d'entrée :: Grande salle :: La grande salle-
Sauter vers: