AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lendemain (difficile) de fête

Aller en bas 
AuteurMessage
Shade Wolf
Loup de mer
avatar

Messages : 236
Date d'inscription : 04/05/2009
Localisation : A la bibliothèque...

Personnage
Age: (11ans) 21 Mai
Patronus: Loup
Matière(s) Préférée(s): DCFM/Potion

MessageSujet: Lendemain (difficile) de fête   Sam 3 Jan - 13:49

J'ai pensé qu'il valait mieux noter le délire du 1er Janvier, avec le réveil des Serpentardes après le bal de 4ème année. Le coup de Jocelyne avec sa cravate en travers du front, Shade qui lui lance un regard méprisant avant de voir la plante en pot à côté de son lit, et la disparition de Killia qui harcèle la porte des poufsouffles.
Pour ma part, j'ai toutes les explications qu'il faut pour justifier la présence d'une plante et d'un Toren égaré, je vous laisse expliquer votre comportement XD

Bien que j'ai tout noté, je préfère le poster sur le forum pour qu'on ne l'oublie pas (Alzheimer aura sans doute déjà ravie une partie de nos souvenirs quand nous atteindrons la 4ème année ^^"), et que le crayon ne s'efface pas d'ici là x')

Post à retravailler, donc, qui servira d'aide-mémoire :

LENDEMAIN DE FÊTE année 4, suite au bal du tournoi

Shade ouvrit difficilement les yeux, dérangée par un rayon de soleil frappant son pauvre crâne. La première image à se clarifier fut celle d'une Jocelyne échevelée à l’œil vitreux, une cravate de Serpentard (je ne dis pas s'il s'agit de SA cravate ou pas XD) en travers du front, pendouillant sur son épaule.
Shade se releva sur un coude et la toisa d'un air signifiant tout le mépris que lui inspirait ce niveau de dépravation.

Puis son regard accrocha un objet pour le moins insolite.
Une plante en pot, posée à côté de son propre lit. Le tentaculaire végétal frémit d'angoisse.
Sa migraine se réveilla en même temps que son humilité. Humilité qui s'accrut encore quand la main qu'elle passa dans ses cheveux, en lieu et place du rideau de soie escompté, rencontra un chaos capillaire.

- Mais qu'eeeeest-ce qu'il s'est passé ??

Jocelyne débita une version que Shade eut du mal à intégrer, tout en tâchant de faire le tri dans ses souvenirs. Quand Jocelyne l'interrogea à son tour, seules des bribes de la soirée lui revenaient :

- Je me souviens de... d'avoir dansé avec Toren, mais ensuite...

- Hein ? répondit une voix enrouée tandis que son propriétaire émergeait à côté de Shade.

- AH !!!

Elle serra sa couverture contre elle, les yeux écarquillés de stupeur. Ce qu'en penseraient Jocelyne, Killia, et tous les témoins potentiels, elle refusait d'y songer.

- Comment... enfin, mais... qu'est-ce que ?

Toren se passa une main sur le visage, en chassant la fatigue, et lui adressa un sourire qui se voulait rassurant - mais qui ne l'était pas du tout aux yeux de Shade dont le rythme cardiaque battait les records. Plus encore quand la couverture glissa à moitié, révélant une chemise largement déboutonnée sur une cravate ultra serrée.

- Pas de panique, je peux tout expliquer.

Incapable de répondre, rouge de honte, Shade se contenta de le fixer, tétanisée, son regard passant de Toren à la plante, tentant d'établir un lien.
Devant les mines dépitées des deux Serpentardes (même Jocelyne semblait sous le choc), Toren dut se faire violence pour ne pas éclater de rire. Il envisagea même un instant de s'en aller sans rien dire, laissant faire leurs imaginations, mais il n'en eut pas le cœur.

- Pour toi, Jocelyne, je ne sais pas, Shade accaparait toute mon attention quand je suis arrivé.

La désignée fondit sur place, trouvant refuge sous la couette qu'elle jura de ne plus jamais quitter. Elle en profita pour jeter un coup d’œil là-dessous et retint un soupir de soulagement en constatant qu'ils avaient gardé leurs vêtements. Ou remis, lui souffla une petite voix perfide.  

- Shade, tout a commencé à l'extérieur, quand tu m'as entraîné dans une des serres de Botanique. Apparemment, tu avais des comptes à régler avec Chourave et tu comptais profaner son lieu de travail.

Le ton chargé de sous-entendus tira un petit cri de souris à Shade qu'on entendit distinctement se frapper le front. Toren poursuivit...

#FLASHBACK ON#

En fait, tout ne commença pas exactement comme Toren l'avait dit. L'élément déclencheur avait été Barclay. Le Durmstrang ignorait ce que le beau blond avait bien pu dire à Shade, mais celle-ci, une fois le Serpentard partit, n'avait plus refusé un seul cocktail, quitte même à en redemander. Elle n'était pas la première victime des mélanges glacés des nordistes, et certainement pas la dernière. Ce que Toren n'avait pas prévu, c'était l'ampleur qu'aurait le(s) breuvage(s) sur une personnalité telle que celle de Shade.

Après avoir maudit pas mal de monde et encensé les boissons, les Durmstrangs, elle avait reporté une frustration visiblement trop longtemps contenue sur la Botanique. Chourave l'aurait probablement condamnée à plusieurs millénaires de retenues si elle avait entendu ne serait-ce que la moitié des insanités que proféra la Serpentarde sur les plantes, sa matière, et sa propre personne.
Son pamphlet atteignait son paroxysme quand Shade passa à la vitesse supérieure : la vengeance.

Elle avait traîné Toren jusqu'aux serres de Botanique -ce qui avait pris plus de temps que prévu, la boussole interne de Shade sévèrement endommagée par l'alcool- et avait entrepris d'en forcer l'entrée... puis de le plaquer, lui, Toren, contre le bureau du professeur, convaincue qu'il lui suffirait de faire monter la température pour mettre le feu à l'ensemble des végétaux présents.
(À ce stade de l'histoire, Shade fit veut de sobriété éternelle).
Bienveillant, Toren lui passa les détails, l'assurant simplement de sa parfaite conduite, et omit de préciser que, dans sa course aux serres, ils avaient croisé le professeur Rogue. Il ne lui dit pas non plus qu'il lui avait évité des problèmes en l'empêchant de l'inviter à "la destruction des légumes", et qu'il lui avait fallu user de tout son pouvoir de persuasion pour que le professeur la laisse à ses bons soins.

Outre la retenue de Toren, ce qui avait sauvé (dans une certaine mesure) l'honneur de Shade était - une fois n'est pas coutume- les plantes. Toren avait ri en l'entendant parler de son pouvoir sans baguette, et elle s'était mise en tête de le lui prouver. Elle s'était emparée d'une jeune pousse de Voltiflore et l'avait fustigé du regard pendant un bon moment.

- Je dois reconnaître qu'elle a fini par fumer, admit Toren. Mais à ce moment nous étions déjà de retour dans la Salle Commune des Serpentards. Je n'ai pas pu te convaincre de laisser la plante dans la serre, tu as tenu à la ramener pour, je cite "la carboniser". J'ai dû t'arrêter avant que tu n'enfumes toute la salle, mais tu n'es pas facile à résonner, ajouta-t-il en la tirant de sous la couette.

Il lui expliqua ensuite qu'il l'avait raccompagnée jusqu'à son lit et comment il avait fait des pieds et des mains pour qu'elle accepte de lâcher le pot, sans succès.
Elle avait fini par s'endormir contre lui et il avait enfin pu libérer la malheureuse plante en état de choc.

#FLASHBACK OFF#

La colère grignotait la honte de Shade, qui reprocha à Toren :

- Comment es-tu arrivé jusqu'ici ? Les garçons ne sont pas admis dans le dortoir des filles, l'accès aurait dû t'être refusé !

Il haussa les épaules.

- C'est peut-être parce que je suis majeur. Ou parce que le château a perçu toute l'honnêteté de mes intentions, fit-il avec un sourire enjôleur. Ce qui ne sera pas toujours le cas, ajouta-t-il à son oreille.

Plus rouge que jamais, Shade se ratatina en même temps que la plante qui craignait des représailles.

- Tu... Tu aurais dû partir !

- J'ai bien essayé ! Mais chaque fois que je faisais mine de bouger, tu m'agrippais par la...

Remarquant enfin un détail qui avait son importance, elle coupa Toren avec un :

- Hey ! Où est Killia ??

- ... cravate !, s'empressa de conclure Toren.

Shade se décomposa, et la Voltiflore recommença à fumer. Dans un brusque sursaut d'orgueil elle chassa Toren de son lit, le remercia de... de tout ce qu'il avait fait et surtout pas fait, et le poussa vers la sortie. Avant qu'il ne passe la porte, elle lui remit d'autorité la plante en pot en mains (celle-ci cessa de fumer et s'ébroua de soulagement). Ils échangèrent un regard où se mêlaient honte et détresse pour Shade, et taquinerie affectueuse pour Toren, et il se laissa éjecter hors du dortoir des filles.
Shade ferma la porte derrière lui et y resta longtemps adossée.
Elle ne devait jamais se remettre de ce lendemain de fête.
Et la journée ne faisait que commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jocelyne Jones
Plancton
avatar

Messages : 272
Date d'inscription : 04/05/2009
Age : 26
Localisation : dans les couloirs du sous-sols ^^

Personnage
Age: 10 ans et demi ( 28 Novembre)
Patronus: chien
Matière(s) Préférée(s): métamorphose, DCFM, potion, Astronomie

MessageSujet: Re: Lendemain (difficile) de fête   Lun 20 Juil - 21:27

C'est la sensation d'avoir quelque chose de serré sur sa tête qui sortit Jocelyne de son sommeil. Sommeil qui lui parrut bien trop court quand elle ouvrit les yeux et se rendit compte que le fait que rien que de les ouvrir lui faisait mal, mais ce n'était rien comparé à cet horrible douleur persistante dans sa tête. Elle mit la main droite sur sa tête et sentit que quelque chose lui encerclait le crane. Quelque chose de doux et qui pendouillait sur le côté droit jusqu'a son épaule. Avec sa main elle tata la chose et se rendit comte qu'il s'agissait d'une cravate, ce qui la soulagea un instant avant de se souvenir que Non, les cravates ne se portent pas sur le crane. Ah moins qu'il s'agissait d'une nouvelle mode qui avait été créer pendant la nuit. Elle tenta d'ouvrir un peu mieux ses yeux qui n'arrivaient pas à rester ouvert et de se remémorer la veille mais elle aperçut Shade et ce qu'elle vit la stoppa net dans ses pensées. Etait-ce au moins vraiment Shade? Ses cheveux d'ordinaire si discipliné, lisse, raide et classe était a present dans un mode que Jocelyne ne représentait pas comme possible visuellement. Shade la toisa un moment d'un air que Jocelyne n'arrivait pas à déchiffrer si tôt après son réveil brutal. Elle vit Shade passer une main dans ses cheveux ce qui débloqua Jocelyne du moins quelque secondes avant qu'elle ne voit ce qui se trouvait à côté de Shade: Une plante en pot. Le premier mot qui vint à l'esprit de la petite serpentarde fut: "Heiiiiiiiiiiin?" Mais que pouvait-il bien s'être passé? Jocelyne tenta de se remémorer la veille pour avoir une explication à tout cela. D'ailleurs, Shade semblait ne pas se rappeler quoi que se soit.  Alors Jocelyne lui dit -tout en s'apercevant que chaque mot qu'elle prononcait résonnait dans sa tête- ce qu'elle se souvenait ou ce qu'elle croyait se souvenir de ce qu'elles avaient fait en commun avant d'avoir été séparé, d'ailleurs pour quelle raison Jocelyne avait-elle bien pu s'éloigner de ses amies? Alors qu'elle était plongé sur cette question elle demanda tout de même à Shade ce qu'elle se rappelait de la soirée. La réponse fut courte et rapide à comprendre. Elle avait dansé avec  Toren mais se souvenait pas de la suite. Ah moins qu'elle ne voulait pas en faire part? Une voix parvint de derrière Shade. Jocelyne pensa tout d'abord à Killia qu'elle ne voyait pas mais la voix ne correspondait pas, d'ailleurs elle ne correspondait pas à celle d'une fille. Mais alors c'était un garçon?!

°Maiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis......... Que... QUOIIII?!!!!! o_____________O°

Toren.

°Ouf... Attend... Non!!! Mais pourquoi est-il la? Et... maiiis.... Shade, mon amie qu'a tu pu bien faire de ta soirée?! Que signifie tout ceci?!!°

Toren semblait pouvoir tout expliquait et Jocelyne n'attendait que ça, elle se tut et écouta le plus attentivement possible pour son état : choquée.

- Pour toi, Jocelyne, je ne sais pas, Shade accaparait toute mon attention quand je suis arrivé.

Mince, il ne savait pas pour elle, remarque ce n'était pas plus mal... Et si elle avait fait des choses bizarre? La seconde partie de la phrase l'interessait tout autant, elle saurait pour Shade, c'est déjà ça, peut-être que ca l'aiderai tout de même? Toren raconta ce qui s'était passé. Shade qui avait voulu  cramer une plante, ce qui expliquait pourquoi la plante était la. Puis Jocelyne vit Toren tenta d'extirper Shade de sous la couette ce qui fit tilter un instant Jocelyne avant qu'elle n'entende que Shade s'était endormi contre lui. Elle ne put s'empécher d'esquisser un petit sourire avant de se mettre d'accord avec Shade sur un point: Les garçons ne sont pas admis dans le dortoir des filles, l'accés lui aurait du être refusé. Mais Toren répondit que ca devait être parcequ'il était majeur ou bien parceque ses intentions avaient été honnetes. Deuxième point que lequelle Jocelyne était entièrement d'accord avec Shade: Il aurait du partir. Mais apparement la faute en revenait à Shade,  qui s'était aggripé à lui par... Tout à coup Shade demanda où se trouvait Killia.

°Ah mais mince oui! Killia! Où est-elle?! <=( Plus jamais je vous laisse seules les filles!°

Jocelyne observa les environs, cherchant son amie du regard sans la trouver mais elle entendit Toren terminer sa phrase:

"-... Cravate!"

Et cela rappela à Jocelyne qu'une cravate justement pendouillait sur sa tête et elle réalisa que non, une cravate ne se portait pas à cet endroit. Elle la retira. Mais quelque chose l'interpella. La cravate. Ce n'était pas la sienne. 

°oh...°; pensat-elle.

Elle se souvint alors de tout.

Tout débuta lorsque la dixième fille adressa la parole d'une voix mieleuse à Steeve et que celui-ci comme avec les neuf autres lui accorda une danse. Cela commençait à énerver Jocelyne, même si elle savait que ça n'allait pas s'arréter. Vu qu'elle éprouvait encore des sentiments pour Steeve qu'elle se refusait de reconnaitre, la jalousie de voir le sourire de Steeve pour d'autre fille qu'elle lui hérissait les poils. Elle se retenait de leur sauter au cou pour les étrangler en buvant encore et encore des boissons dont elle ne connaissait même pas le nom. Quand Steeve revint la voir, elle lui envoya un regard mauvais, où plutôt de ce qu'en voyait Steeve, Jocelyne lui fit la moue. Il ne put s'empécher d'esquisser un sourie. Il la trouvait vraiment mignonne ainsi.

"- Qui as-t-il?;demanda-t-il enfin.
- Tu veux bien me rappeler qui est ta cavalière? C'était bien la peine de m'inviter si c'est pour aller avec les autres filles."

En réalité, Jocelyne n'avais pas pu avoir Drago alors elle s'était rabattu sur Steeve qui lui avait demander d'être sa cavalière pour jouer avec elle. Leur petit jeu était toujours en marche.

"- Serais-ce de la jalousie que j'entend la?
- Certainement pas. C'est juste que si les autres te vois avec d'autres que moi sa va entacher ma réputation. D'ailleurs tu n'appréciérais sans doute pas que je fasse la même chose.
- Contrairement à moi Jocelyne-chérie tu ne te fais pas aborder par d'autres garçons.
- Je ne veux pas me rtrouver avec des crétins, j'ai une dignité moi. u.u Mais si je le voudrais je pourrais très bien avoir moi aussi des mecs avec qui danser."

Steeve souria. Jocelyne était entouré de filles, de ses amies pas de garçons.... mais il était vrai qu'elle en était cetainement capable même si la façon de faire serait plus Jocelynienne. Steeve lui demanda si elle voulait danser et ils y allèrent. Alors qu'ils dansaient, Jocelyne eut chaud et Steeve lui répondit:

"- Tu veux prendre l'air?
- On ne peux pas prendre l'air. x)"

Steeve observa Jocelyne, celle-ci avait les pomettes rouge, un sourire béat sur le visage et la tête d'une personne complètement bourré. Pendant un instant Steeve pensa à profiter de la situation mais sa aurait été trop facile. Il accompagna Jocelyne à l'extèrieir et lui dit de ne pas bouger qu'il revenait. Au début elle obéit mais d'un coup elle eut envie d'aller aux toilettes et sur le chemin elle aperçut Maddie et Curtis assis dans un coin. Jocelyne s'en approcha en ninja.

"- Tu es vraiment trop belle Maddie.
- J'ai cru comprendre oui, sa fait la vingt-huitième fois que tu me le dis.
- Parceque c'est vrai! Dis, dis... je peux poser ma tête sur tes genoux?
- /// Non! Estime toi heureux que je sois la avec toi...
- C'est vrai... tu es vraiment trop belle Maddie.
- Si tu le redis encore une seule fois je te fais boire ta potion raté de tout à l'heure et j'arrache les poil de ton bonnet un par un.
- Noooooooon! Mon bonnet! >.< D'accord je le dis plus....; <='s Maiiiiiis....... je t'aime! x3
- /// Chut!"


Ah l'amour... Maddie en avait de la chance. Jocelyne préféra les laisser seule et poursuivit sa route. Après avoir fait son besoin elle redescendit.
Jocelyne eut un blanc dans ses souvenirs. Qu'avait-elle fait après?


[Admin: Fin à choisir... d'après vous que c'est-il réellement passé? x)]


Chatouilles (Leo)


°Où aller maintenant? Ah! Je sais je vais aller voir Mako-chan!°


Seulement elle ne savait pas du tout ou la trouver. Ah mais si! Elle était peut-être avec ce griffondor. Celui qui avait pour petit amie la poufsouffle bizarre au lieu de l'adorable Makoto. Quel imbécile celui-la! Mako était dix fois mieux. Jocelyne eut une toute autre idée en tête. Trouver le griffondor et lui fire sa façon de penser. Elle le trouva seul dans un couloir. Elle marcha droit devant lui ou plutôt en zigzaguant. En fait elle ne voyait plus très bien, tout bougeait. Léonard  venait de quitter Star (et Starwood) et voulait chercher ses potes: Néhèl et Eddie. Quand il vit Jocelyne zigzaguer et marcher étrangement il sourit et se mit à rire, ce qui déplut fortement à la serpentarde.

"- C'est de moi que tu rigole?!"

Elle le pointa du doigt.

"- Sache que personne ne rigole de moi comme ça! La seule chose qui fait que je fais rigoler les gens c'est ça...."

Elle se rapprocha de lui tandis qu'il se tenait les côtes a cause de la voix zarb qu'elle avait et qui le faisait rire de plus belle. Elle le poussa, il tomba par terre et Jocelyne entama des longues chatouilles un peu partout sur lui.

"-  prend ça et ça et ça et ça!!!!
-  Non arrete!!!! Hahahahaha! J'ai trop mal au ventre!!! Hahahaha!!!
- Niark! J'suis une spécialliste des chatouille moi! 
- Haha!! J'en peux plus... haha... aie..haha... c'est bon.... haha... j'abandonne, t'as gagné... hahahaha... arrete!!! Hahahahaiiiiiiie...
- Non non non non non non non non! J'ai pas finis!"

Elle lui enleva une chaussure et sa chausette.

"- Hé! Arrete! Non! Pas la! Nooon! Hahahahahaha!!!! x____x
- Vainqueur Jocelyne Jones!!! d^^b
- J'admet que tes chatouille m'on tués... tiens prend cette coupe!... Ah mince j'en ai pas!! ah j'ai ma cravate dans ma poche! Tiens j'te fais une couronne avec! Ca va être géant haha!!! Voila."


Jocelyne portait à présent la cravate des griffodor sur la tête.

"- Une couronne, une couronne! Acclamez-moi!!! Mais j'suis crevé alors je vais m'coucher...."

Et c'est ainsi que Jocelyne quitta Léo et eigzagua jusqu'a la salle commune des serpentard...


Pour Shade (Stew)


Shade et Killia lui manquait. Elle avait promis - a elle même- de ne pas les déranger de les laisser seules pour la soirée mais elles lui manquait. C'est alors qu'elle se dit Mako! Elle je lui ai pas promis! Et elle se mit à la chercher. Ou se trouvait la salle commune des serdaigle? Elle n'en savait rien. Puis tout à coup elle le vu. L'un des potes de Mako, le pote de  Curtis: Stewart. Jocelyne souria. Elle l'aimait bien, elle alla vers lui et le coinca dans un couloir.

"- Saluuuuut! Comment va ta soirée? Moi je suis abandonné. Je sais pas ou sont Killia et Shade et je m'étais dit que j'allais pas les déranger. En plus mon cavalier m'a abandonné! Ah celui la je te jure! >O< Iil est vraiment comme son pote!  D'ailleurs on dit qui se ressemble s'assemble non? Mais on dit aussi que les contraires s'attirent. Tu penses que Killia et Sade sont plus comme moi ou en opposé? Raah ca m'enerve!! Je raconte n'importe quoi! Ca c'est parceque je suis saoulé! Dix! Dix! Dix! Dix filles lui ont parlé! Toutes des.... aaah je sais pas ce qui me retiens de les insulter! Sa doit être parceque je veux me montrer polie et agréable avec toi. Après tout t'es un ami non? Bah ouais sinon j'viendrais pas te parler... quoi que je peux parler aux gens pour leurs faire chier.... M'enfin j'y pense... t'es a serdaigle toi. Quel chance! Shade voulait aller à ta maison... je me demande si sa lui plairait d'avoir leur cravate. Dit tu pourrais m'en donner une? Comme ça je lui file. T'en as plein d'autres je suppose. Tu pourrais le faire?"

Elle le regarda d'un air de chien battu, son air trop attendrissant à la manière du chat potté dans Shrek. Au final Stewart n'eut pas d'autre choix que de lui donner une cravate de serdaigle. 

"- Oh merci elle sera trop contente j'suis sure! x) T'es un amour Stew! Tiens cadeau!"

Elle se rapprocha de lui et lui fit un chtit bisou sur la joue avant de s'en aller sans rien dire en direction de la salle commune des serpentard. Une fois au lit, pour ne pas oublier qu'elle avait ce cadeau a donner à Shade elle se l'attacha autour du crane.



Eddietable (Eddie)


Elle errait dans les couloirs encore et encore ne sachant que faire, croisant de nombreux élèves, mais pas une tête qu'elle reconnaissait, elle ne voulait pas retourner en salle commune des serpentard ni aller en extèrieur, elle se doutait que Steeve la cherchait et elle voulait le faire mariner, elle avait encore en tête les dix filles. Et si elle aussi elle faisait pareil?! Après tout elle pouvait abuser de son statut de joueuse de quiddich pro pour attirer des garçons a elle, sa serait tellement simple. Mais inutile. Elle le savait. Elle ne voulait pas s'encombrer de boulets comme l'était les dix filles. Mais elle voulait rendre jaloux Steeve. Après tout elle n'était pas moche, et elle n'était pas bête. Elle observa un instant les garçons qui se trouvaient la. Qui pouvait faire chier Steeve? Et qui était assez bien pour qu'elle daigne le draguer? Au détour d'un couloir, elle rentra dans quelqu'un. A sa grande surprise il s'agissait d'un griffondor que Jocelyne avait de nombreuses fois observé. Et pour cause, elle avait tenté de le caser avec Shade. Et en pensant à ça... peut-être qu'il pouvait l'aider. 
"- Pardon Summers. ^^ M'faute, j'r'gardais pas où j'allais..."

Elle l'aida et epousseta ses affaires au cas ou il y aurait eu de la poussière dessus, mais il n'était pas tombé, c'était totalement inutile.

"- Summ... Eddie... j'peux t'appeler Eddie hein?"

Elle lui souria pour le mettre en confiance. Alors qu'elle allait poursuivre la manoeuvre de manipulation elle ne se sentit pas bien. 

° Mince... j'ai mal au coeur... Est-ce que c'est un signe pour me dire d'arreter?°

Elle s'aggripa à Eddie un instant jusqu'a se sentir mieux.

°Fiou... sa va c'est passé... x) c'est juste une coincidence en fait... haha°

Elle s'appuya contre lui pour se remettre bien droite et tâta son corps au passage.

"- Hé mais..."

Elle ne se géna pas pour bien tout tâter.

"- Hummm..... "

Elle lui fit un large sourire.

"- Si j'étais pas une sepentarde, j't'aurais bien choisis dis donc. T'es meugnon tu sais. x3 Sa donne quoi sous cet amas d'vet'ment? x/3"

Elle le scruta comme si elle esseyait d'avoir des rayons x dans les yeux. 

"- Bah c'm'regarde pas 'pres tout. héhé... x/3 Quoi que......EDDIE POWEEEEEEEEEEER.... Tu m'file ta cravate de griffondor? x/) J'aime bien les couleurs.


Pour la suite le pauvre Eddie fut harcelé jusqu'a ce que Jocelyne obtienne sa cravate et qu'elle retourne dans la salle des commune des serpentard, notemment dans la chambre. La elle pris la cravate et se l'attacha elle meme autour du crane.





Ennemi [Barclay]


La salle commune des serpentard, voila sa destination. Elle en avait assez, assez de poireauter comme une andouille, assez de voir des couples partout alors qu'elle ne pouvait pas, elle, l'être. Grrr sa l'énervait. Elle fit demi-tout en direction de la fête pour reprendre un peu de cette boisson mais en chemin elle aperçut Drago avec la fille qui lui servait de cavalière. Saleté! Elle re-refit demi-tour et soudain se stoppa net. 

°C'est sa faute! >O< J'en suis sure! C'est parceque Drago m'a vu m'énerver et perdre mon calme à cause de lui! J'vais lui faire sa fête!!°

Remontée a bloc elle s'avança d'un pas décidé a la recherche de celui qu'elle considérait comme son ennemi. Et elle le trouva, comme si elle avait toujours su ou il était. 

"- Tooooooooooi!!"

Elle se jeta sur lui mais avant qu'elle ne puisse faire quoi que se soit elle fut soulevé par dessous les bras dans les airs.

"- Lache-moi!!!! Je l'aurais! Je l'aurais! >O<"
- Calme-toi Jocelyne.; fit Steeve qui la tenait toujours en l'air. 
- ... D'accord, mais tu me pose."

Steeve la posa, elle semblait se calmer. Elle jeta un regard à Barclay et dit:

"- Désolée..."

Avant de se rejeter sur lui. Elle l'attrapa par la cravate et reussi a la lui retirer. Elle s'éloigna, la cravate en main, loin de Steeve et Barclay.

"- Ah-ah! JE L'AI EU!! LA CRAVATE!!! >O< Elle est à moi maintenant."

Elle la leva dans les airs en signe de victoire avant de se la mettre au tour du crane, comme une sorte de bandeau.

"- Qu'est-ce que je vais réussir à chopper maintenant?>=/) Et si je prenais celle de Steeve? Après tout tu m'a abandonné tout à l'heure! >.< T'en encore allé voir une autre fille hein?! Tu le fais expres hein?! Et bah puisque c'est comme ça... je m'en vais! ><"

Elle tourna sur elle-même et fila en direction des chambres des filles. 

"- Et j'garde ta cravate pour te faire chier!!! >=p J'vais la montrer à toutes les filles na!"

Et elle entra dans la chambre sous le regard des serpentard présent dans la salle. A peine atteignit-elle son lit qu'elle s'y effondra et s'y endormit.



Princesse [Steeve]

Elle se souvint des paroles de Steeve. "Attend moi je reviens" ou un truc du genre alors elle retourna à l'extèrieur. Mais vu le temps qui était passé Steeve devait être ailleurs, a sa recherche dans le meilleure des cas ou avec d'autres filles. Elle s'assit dans l'herbe car elle avait mal aux jambes et regarda le ciel. Quelle soirée! Elle était épuisée mais en même temps elle ne voulait pas aller se coucher. Elle replia ses jambes sur elle pour se réchauffer et mis la tête sur ses genoux. Elle fermit les yeux et soudainement elle sentit deux mains se poser sur ses épaules.

"- Tu étais partie?"

C'était Steeve. Elle lui expliqua qu'elle avait eu envie d'aller aux toilettes et Steeve lui sourit bêtement.

"- Qu'est-ce qu'il y a de drole?; demanda Jocelyne en se levant.
- Toi.
- Comment ça moi?! 
- Tu viens quand même de me dire mot pour mot "J'suis allé aux toilettes pisser j'avais trop envie, sa m'a fait trop du bien"

Tout à coup Jocelyne réalisa qu'en effet ce n'était pas une chose à dire en principe. Elle se sentit honteuse.

"- Mmiiince! Oublie ça! >.< La honte... J'dois être bourré c'est pas possible! T'aurais pu te boucher les oreilles quand même! Ou m'arreter!"

Elle lui donna de tous petits coup de poing au niveau du ventre. Il fit semblant d'avoir mal.

"- C'est pas drole idiot. x)"; dit-elle en riant.

Un léger courant d'air la fit greloter, Steeve se rapprocha d'elle et l'enlaca.

"- On devrait rentrer tu va attraper froid."

Jocelyne se rendit compte que ses bras étaient chaud. Elle se tourna vers lui et se colla entièrement.

°Tiens... on es bien la... j'ai pas envie de bouger...°

"- Jocelyne?
- Oui?
- Qu'est-ce que tu fais au juste?
- Sa se voit pas? J'ai froid t'es chaud... c'est facile a comprendre. 
- Oui mais j'avais proposé de retourner à l'intèrieur.
- J'ai pas la force de bouger.
- T'es sure?"

Elle ne répondit que par un hauchement de tête qui se frotta contre le buste de Steeve.

"- Très bien..."

Steeve se mit à bouger et avant même qu'elle ne puisse le comprendre Steeve la portait dans ses bras. 

"- Hhéééé!!!!
- Vu que tu n'a plus de force, je suppose que sa veut dire que tu veux dormir, je t'ammene dans la salle commune, princesse Jocelyne.
- Princesse? Ah oui... je suis une princesse x3 En avant chevalier Steeve!"

En temps normal elle aurait voulu descendre mais la... elle était trop fatiguée, alors laissé quelqu'un la portait ne la dérangeait pas. Elle posa sa tête contre son torse et fermit les yeux puis en s'amusant elle dit:

"- Il me manque ma couronne."

Steeve s'arreta de marcher reposa Jocelyne à terre qui à son étonnement fut extrèmement déçue et retira sa cravate de manière tellement classe que Jocelyne ne put s'empécher de dire:

"-Classe..."

Il sourit et accrocha sa cravate autour de sa tête. 

"- Voila princesse Jocelyne, nous avons retrouver votre couronne. Maintenant... "

Il lui saisit la main, s'agenouilla et lui dit:

"- comment désirez-vous être portée?"

Elle pouffa.

"- N'importe quoi! J'savais pas que tu aimais jouer ce genre de comédie... remarque tu le fais bien. 
- Seulement pour toi.
- Tu dis ça a toutes, j'suis sure. Allez, allons a la salle commune."

Steeve ne répondit rien, il se leva et reprit Jocelyne dans ses bras assez heureuse de retourner dans cette position. Quand ils arrivèrent dans la salle commune elle s'était endormie et il du la monter dans son lit. Décidément Jocelyne n'était pas comme les autres. En partant il vit au coin du lit de Jocelyne une cravate. Celle de Jocelyne.

"- Puisque tu as ma cravate, je t'emprunte la tienne...Wink"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lendemain (difficile) de fête
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Lendemain difficile ] ( Caro/Seth )
» lendemain difficile ▬ juliette
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» "Il est difficile de démeler le vrai du faux." P.Thicknesse
» Lendemain de fête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales of Poudlard :: Hors rp :: Flood-
Sauter vers: